Paris 2024. Un nouvel emprunt garanti par l’Etat contracté par le Comité d’organisation

Jeux olympiques. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojo) de Paris 2024 a obtenu l’accord pour un nouvel emprunt garanti par l’Etat de 19,5 millions d’euros accordé par la Banque Populaire sur deux ans. La notification fait l’objet d’une publication au Journal Officiel du 10 février 2021. Contacté par SportBusiness.Club, le Cojo indique que ces emprunts entrent dans le cadre normal de la vie de la structure et de son plan de financement.

Précision et mise à jour, jeudi 11 février 2021. Il s’agit du sixième emprunt obtenu (et non du “quatrième” comme indiqué par erreur précédemment) par le COJO, qui, précise que les quatre premiers (et non le “deux premiers” comme indiqué précédemment) ont déjà été remboursés. La loi de finance 2017 autorise le Cojo à emprunter en même temps jusqu’à 93 millions d’euros avec la garantie de l’Etat. Nouvelle précision : ce montant est un plafond pour les emprunts contractés par Paris 2024.

Les emprunts accordés à Paris 2024

  • 29 mars 2018 : 15 millions d’euros auprès d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels (2 ans)
  • 29 mars 2018 : 39 millions d’euros auprès de La Banque Postale (2 ans)
  • 14 décembre 2018 : 19,5 millions d’euros auprès de la Caisse d’Epargne et de Prévoyance Ile-de-France (2 ans)
  • 14 décembre 2018 : 19,5 millions d’euros auprès de la Banque populaire Rives de Paris (2 ans)
  • 26 octobre 2020 : 39 millions d’euros auprès de La Banque Postale (2 ans)
  • 18 janvier 2021 : 19,5 millions d’euros auprès de Banque Populaire Rives de Paris (2 ans)