Plus de 8 dirigeants sportifs sur 10 inquiets pour leur secteur

Etudes. Le moral des dirigeants de structures sportives est en forte baisse à cause de la crise sanitaire, indique la deuxième édition du baromètre AESIO mutuelle-Cosmos. En effet, 85% d’entre eux se disent inquiets de l’évolution de l’emploi dans le secteur. L’enquête menée par OpinionWay révèle cependant que l’attrait pour les métiers dans le secteur sportif est plus fort que l’année précédente : 92% des individus prennent plaisir à venir travailler.

Les dirigeants sondés demandent des besoins de formation en management, en développement économique, en numérique afin de mieux diriger leurs organisations sportives.

Roxana Maracineanu, ministre chargée des Sports, a déclaré lors de la présentation des résultats de l’étude que les dirigeants du monde du sport « peuvent être assurés que l’Etat accompagnera la reprise progressive tant du point de vue sanitaire qu’économique ou moral (…) Le sport sera au cœur même de la relance de notre pays comme en témoigne la mise en place du Pass’Sport (…) ou encore le plan de relance qui permettra d’injecter plus de 120 millions d’euros dans l’emploi sportif, la transformation énergétique de notre bâti sportif ou encore la numérisation des fédérations ».