Un budget cumulé de 120 M€ pour les bateaux du Vendée Globe

Podcast. Antoine Mermod est le Président de la Classe Imoca, les bateaux du Vendée Globe dont le départ a été donné dimanche 8 novembre des Sables-d’Olonne (Vendée). Selon lui, l’Imoca est la discipline reine de la course au large, avec les Ultims. Il explique justement pourquoi, dans un souci de visibilité et de professionnalisation, a été mis sur pied un programme de courses sur quatre ans, avec l’Ocean Race et le Vendée Globe en points d’orgue.

Le patron de l’Imoca évoque aussi une enquête réalisée avant le départ de la course qui montre le poids économique de cette classe de monocoque et la diversité des entreprises partenaires des différents Teams. Extraits.

Le départ des marins du Vendée Globe dans le port des Sables-d’Olonne s’est déroulé sans public à cause de règles sanitaires. Ne craignez-vous pas une baisse d’intérêt du public pour la course cette année ?

Antoine Mermod : « Pas du tout. En voile, la compétition finalement est à huis clos. On a un partage avec le public avant le départ, mais à partir du moment où les skippers ont passé la ligne, cela devient une compétition à huis clos. Pour nous cela ne change pas grand chose. Ni pour notre public car parmi ceux qui vont suivre le Vendée Globe, seuls 5 à 8% viennent effectivement sur site en Vendée. Du coup il reste 92% des personnes qui ne viennent pas mais qui suivent la course sur différents médias. Pour eux, le Vendée Globe sera le même que celui qu’ils ont vécu il y a quatre ans ».

La Classe Imoca vient de réaliser une étude économique. Quels sont les principaux résultats ?

A.M. : « La première observation c’est que les 33 bateaux au départ du Vendée Globe 2020 ont réussi à réunir un budget cumulé de 120 millions d’euros sur les trois dernières années. Il s’agit d’une augmentation 25% par rapport à l’édition 2016. L’autre point est le profil des sponsors. Nous avons recensé environ 135 marques et sur ce total, environ un tiers sont de très grosses entreprises avec des chiffres d’affaires supérieurs au milliard d’euros, et un autre tiers, sont plutôt de petites entreprises avec des chiffres d’affaires inférieurs à 100 millions d’euros. Les secteurs d’activité sont très variés : banque, énergie, commerce… Il n’y a pas un secteur prédominant »

Ecoutez le podcast d’Antoine Mermod


Principaux résultats de l’étude Imoca

  • Chiffres d’affaires des sponsors
    • Moins de 10 millions d’euros : 19%
    • 10 à 100 millions d’euros : 22%
    • 100 à 500 millions d’euros : 19%
    • 500 millions à 1 milliard d’euros : 5%
    • 1 à 10 milliards d’euros : 22%
    • Plus de 10 milliards d’euros : 12%
  • Secteurs d’activité des sponsors
    • Energie : 5 entreprises
    • Automobile : 4 entreprises
    • Informatique : 7 entreprises
    • Collectivités : 7 entreprises
    • Banque-Finance : 8 entreprises
    • Assurances : 8 entreprises
    • Télécom-Technologie : 9 entreprises
    • BTP : 13 entreprises
    • Logistique-Transports : 15 entreprises
    • Agro-alimentaire : 15 entreprises
    • Autres industries : 19 entreprises
    • Autres services : 20 entreprises
  • Nationalités des sponsors
    • France : 71%
    • Europe : 31%
    • Monde : 5%

Le programme de l’Imoca Globe Series

  • 2021 : The Ocean Europe, Rolex Fastnet Race, Défi Azimut, Transat Jacques Vabre.
  • 2022 : Bermudes 1000, Vendée Arctique, Défi Azimut, Route du Rhum, The Ocean Race (jusqu’en 2023).
  • 2023 : Rolex Fastnet Race, Défi Azimut, Transat Jacques Vabre.
  • 2024 : The Transat CIC, Vendée Arctique, Défi Azimut, Vendée Globe (jusqu’en 2025).

Les partenaires des skippers du Vendée Globe 2020/2021

Skipper
N#
Partenaires titre
Secteur d'activité
Fabrice Amedeo
(France)
65
Newrest -
Art & fenêtres
Hôtellerie-Restauration
BTP
Romain Attanasio
(France)
48
Pure -
Best Western
Agro-alimentaire
Hôtellerie-Restauration
Alexia Barrier
(France)
72
TSE -
4myPlanet
Energie
Association
Yannick Bestaven
(France)
17
Maître Coq
Agro-alimentaire
Jérémie Beyou
(France)
08
Charal
Agro-alimentaire
Arnaud Boissières
(France)
17
La mie câline -
Artisans Artipôle
Agro-alimentaire
BTP
Louis Burton
(France)
18
Bureau Vallée
Bureautique
Didac Costa
(Espagne)
33
One Planet One Ocean
Association
Manuel Cousin
(France)
71
Groupe Sétin
BTP
Clarisse Cremer
(France)
30
Banque Populaire
Banque-Finance
Charlie Dalin
(France)
79
Apivia
Assurances
Samantha Davies
(Grande-Bretagne)
109
Initiatives Coeur
Association
Sébastien Destremau
(France/Australie)
69
Merci
--
Benjamin Dutreux
(France)
09
Omia -
Water Family
BTP
Association
Kevin Escoffier
(France)
85
PRB
Distribution BTP
Clément Giraud
(France)
83
Compagnie du Lit -
Jiliti
Distribution -
Informatique
Pip Hare
(Grande-Bretagne)
77
Medallia
Informatique
Boris Herrmann
(Allemagne)
16
Seaexplorer -
Yacht Club de Monaco
Association
Sport
Ari Huusela
(Finlande)
22
Stark
BTP
Isabelle Joschke
(France/Allemagne)
27
MACSF
Assurances
Jean Le Cam
(France)
001
Yes We Cam!
--
Stéphane Le Diraison
(France)
92
Time me for Oceans
Association
Miranda Merron
(Grande-Bretagne)
50
Campagne de France
Agro-alimentaire
Giancarlo Pedote
(Italie)
06
Prysmian Group
Télécom-Technologie
Alan Roura
(Suisse)
07
La Fabrique
Agro-alimentaire
Thomas Ruyant
(France)
59
LinkedOut
Association
Damien Seguin
(France)
1000
Apicil
Assurances
Kojiro Shiraishi
(Japon)
11
DMG Mori
Industrie
Sébastien Simon
(France)
4
Arkéa -
Paprec
Banque-Finance
Industrie
Maxime Sorel
(France)
53
V & B -
Mayenne
Agro-alimentaire
Collectivité territoriale
Alex Thomson
(Grande-Bretagne)
99
Hugo Boss
Mode-Beauté
Armel Tripon
(France)
2
L'Occitane en Provence
Mode-Beauté
Nicolas Troussel
(France)
6
Corum l'Epargne
Banque-Finance
Sources : SportBusiness.Club, site Vendée Globe, Classe Imoca. N# : Numéro de voile.

1 Rétrolien / Ping

  1. OLBIA Conseil Cette semaine 46, Olbia a appris que…

Les commentaires sont fermés.