Christian Prudhomme: « Une caravane publicitaire réduite sur le Tour »

Podcast. Cette année, le Tour de France cycliste aura lieu exceptionnellement à l’automne (29 août au 20 septembre). Toutefois, Christian Prudhomme, le directeur de l’épreuve et du cyclisme chez Amaury sport organisation, est quand même sur les routes en juillet. Il rencontre les élus locaux des villes étapes et met en place le report de cet événement majeur qui subit les conséquences des crises sanitaire et économique.

Ainsi, la caravane publicitaire sera pratiquement moitié moins garnie de véhicules des partenaires qu’à l’accoutumé. Christian Prudhomme s’attend à voir beaucoup moins de spectateurs sur le bord des routes. Il sera peut-être obligé de réguler les accès sur les zones départ et arrivée ainsi que dans les cols… comme le Tour a finalement l’habitude de procéder depuis quelques années, affirme le dirigeant. Extraits.

Comment se présente le Tour de France cette année ?

Christian Prudhomme : « Il y aura certainement moins de monde. Le simple fait de déplacer de juillet à septembre, à une période où les gens sont de nouveau au travail, évidemment cela change les choses. Il y aura moins d’étrangers, et je pense notamment aux anglophones. Sur les routes du Tour il y a en moyenne 20% d’étrangers, et cette part monte à 50% dans les cols. (…) La diffusion sera identique avec une diffusion dans 190 pays dont une centaine en direct. Mais, ce qui me frappe, c’est que, sur les dates initiales du Tour de France, nous avons de très nombreux rendez-vous avec les médias. A Nice, j’ai fait quatre matinales radio ! C’est autant que d’ordinaire, lorsque qu’il y a un vrai départ du Tour de France ».

La caravane publicitaire sera-t-elle réduite de moitié ?

C.P.: « Qui peut vraiment imaginer que le Tour de France soit un havre de paix qui ne serait pas touché par la crise économique ? (…) Nous aurons environ cent véhicules, soit 60% de caravane. Il y a aura quand même dix-huit chars. Certaines marques ont fait le choix de ne pas venir sur la caravane, mais cela n’influe en rien sur leur présence dans le Tour. (…) Sportivement, le Tour sera encore plus important pour les coureurs, car de leurs performances pourrait dépendre l’avenir de leur équipe. Certaines, à cause de la situation de leurs annonceurs, sont en difficulté ».

Ecoutez le podcast de Christian Prudhomme

1 Rétrolien / Ping

  1. Ecosystem a commencé son Tour de France du recyclage | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.