« Land-Rover est tout à fait légitime sur le rugby »

Podcast. Directeur des événements et des partenariats chez Jaguar et Land-Rover France, Michael Pierre, explique les stratégies de sponsoring sportif des deux marques auto aujourd’hui propriété du groupe indien Tata. Si Jaguar est partenaire du tournoi de tennis de Wimbledon, c’est plutôt vers les courses de véhicules électriques que se concentre désormais le constructeur quadruple vainqueur des 24 heures du Mans.

Pour Land-Rover, le principal vecteur de communication est désormais le rugby. La marque a été partenaire des dernières Coupe du monde, et est en France associée au Top 14. Michael Pierre détaille els activations réalisées avec les clubs amateurs en Province. L’objectif est de générer du trafic dans les concessions. Extraits

Les marques Jaguar et Land-Rover ont-elles des clientèles différentes ?

Michael Pierre. « Oui, Jaguar et Land Rover ont des univers très distincts. Dans une concession vous pouvez retrouvez les deux marques face à face, mais au-delà de ça toutes les campagnes et les territoires sont complètement distincts. Parfois, quelques prises de parole peuvent être assez proches, mais globalement les territoires sont très distincts. Sur Jaguar, en raison du passif de la marque, nous allons beaucoup parler de sport automobile avec notamment aujourd’hui la Formula-e 1 au travers d’une écurie présente dans tous les e-Prix, le team Jaguar Racing. Nous allons également parler tennis avec Wimbledon qui est notre activation majeure aussi en termes d’association d’image. Jaguar est également présent sur l’univers du design. Pour Land Rover, les territoires sont très différents. La gamme est très portée sur le 4×4 et le off-road. La marque est l’une des plus performantes en termes de franchissement. Du coup, pour Land-Rover, nous sommes sur le rugby, l’équitation et encore un peu la voile. Mais c’est un territoire que l’on abandonne en France ».

Pourquoi se concentrer sur le rugby en France, pour Land-Rover ?

M.P.: « Le rugby est un territoire s’associant tout naturellement à la marque. D’abord parce que Land-Rover possède une image correspondant complètement à l’idée de robustesse émanant de cette discipline et des joueurs. Ensuite, il y a le franchissement qui est la première caractéristique de nos véhicules. C’est aussi ce qui caractérise le rugby. Nous avons là deux choses qui correspondent complètement à la marque et qui se retrouve complètement dans le rugby, où Land-Rover peut exprimer ses valeurs. Après, dans la famille Land-Rover comme dans la famille du rugby, nous retrouvons aussi cette caractéristique de filiation. La marque est donc tout à fait légitime sur ce territoire ».

© SportBusiness.Club Mars 2021


Ecoutez le podcast de Michael Pierre