Yves Auvinet: « Le Vendée Globe va tendre vers l’équilibre »

Voile

Podcast. A quelques jours du départ de la 9é édition du Vendée Globe, dimanche 8 novembre 2020 à 13h02*, Yves Auvinet, président de l’épreuve, revient sur l’organisation de l’événement, fortement perturbé par les règles sanitaires imposées pour limiter la propagation de l’épidémie de covid-19. Ainsi, le Village, qui lors de l’édition précédente, en 2016, avait accueilli 2 millions de personnes, a dû fermer ses portes prématurémeent vendredi 30 octobre.

La mise en place de mesures de sécurité vient grever le budget de la course dont les recettes sont également impactées. Pas tant que cela, confie Yves Auvinet, par ailleurs président du Conseil départemental de Vendée qui se veut optimiste. Il se félicite du succès sportif déjà rencontré avec notamment 33 skippers et bateaux engagés, dont six femmes. Extraits.

Craignez-vous que les retombées du Vendée Globe soient moins importantes cette année ?

Yves Auvinet : « Si l’on parle de retombées immédiates, oui, elles ne seront pas à la hauteur de celles de 2016. Maintenant, je ne suis pas inquiet sur la dimension communication de cet événement au niveau local, national et international. Nos partenaires vont diffuser très largement l’événement en télé, radio ou presse. Il faut toujours peser les plus et les moins, mais je crois que sur le point de l’aventure médiatique que l’on va vivre on voit bien tout l’intérêt qu’il y a autour du Vendée Globe et de la course »

Quel est le budget de cette édition du Vendée Globe ?

Y.A. : « Le Vendée Globe cette année ne coûte ni plus ni moins que d’habitude. Nous sommes sur un budget de 16 millions d’euros pour l’organisation, sur quatre ans, car nous travaillons sur quatre années. Ce montant est honoré très majoritairement par nos partenaires (…). Nos recettes sur le Village seront peut être un peu diminuées. L’organisation n’est pas mise en péril. (…) On va tendre vers l’équilibre ».

© SportBusiness.Club Novembre 2020

(*) Mise à jour, dimanche 8 novembre 2020. Le départ a été donné à 14h20. Il a été retardé à cause du brouillard.


Ecoutez le podcast d’Yves Auvinet


Le budget du Vendée Globe 2020/2021

Budget total* : 16 millions d’euros
+ 30% par rapport à l’édition 20162017 (12,3 millions)

  • Inscription des participants :
    • 10 000 euros par skipper
  • Partenaire titre
    • Conseil départemental de Vendée : 4,3 millions d’euros
  • Partenaire majeur
    • Sodebo : 4 millions d’euros
  • Partenaires officiels
    • Ville des Sables-d’Olonne : 1,5 million d’euros
    • Région Pays de la Loire : 666 000 euros
  • Chronométreur officiel (250 000 euros)
    • Ulysse Nardin
  • Fournisseurs officiels (250 000 euros)
    • Eoliennes en mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier
    • Highfield
    • CLS
  • Fournisseurs techniques (50 000 euros)
    • Groupe Adinfo, Cougnaud, France Location, Semaf, Comptoir de la mer, Helly Hansen, Honda Marine, Yacht Club de France, Virtual Regatta, Champagne Canard Duchêne, MASCF, CCI Vendée Amazon Web Service, Meubles Gautier, Groupe Vtech, Adrena, C-Map, E.Leclerc Les Sables d’Olonne, Les Jardins de Gally, Enedis, Vignobles Mourat, Icom France, Beneteau, Vendée Bières et boissons, Kronenbourg, Land Rover, La Poste, SNCF, Thomas Brioches.
  • Club de partenaires VG 2020 : 100 000 euros
  • Village du Vendée Globe : 3 millions d’euros

(*) Sources : Tip & Shaft et site Vendée Globe