Puma au chevet des clubs amateurs

Equipementiers

L’opération a été baptisée A la base. Parce qu’à la base du sport il y a les clubs amateurs. Puma associé à Intersport, Mon Petit Gazon, Sport Easy, Sportpack et l’agence Lafourmi, souhaite apporter son aide au secteur amateur. L’équipementier propose une gamme de vêtements techniques à moitié prix. « Nous savions que tous les acteurs du sport allaient souffrir, et surtout le monde amateur : nous avons cherché comment les aider à maintenir leur activité, » explique Richard Teyssier, Directeur général de Puma France.

La démarche est identique du côté d’Intersport, relais du projet. « Nous avons 600 magasins et sommes partenaires de 10 000 clubs en France, indique Jacky Rihouet, président de l’enseigne en France. Tout comme Puma, nous sommes des militants. Nos deux entreprises partagent des valeurs communes et notamment l’objectif de développer la pratique sportive ». L’opération A la base intègre ainsi le programme solidaire d’Intersport, J’aime mon club, j’aide mon club, où chacun peut faire un don à un club, de cœur ou simplement local.

Puma plus près des clubs amateurs

Puma vient récompenser les donateurs en lots exceptionnels, comme la possibilité d’assister à un match de l’Olympique de Marseille, dont Puma est l’équipementier, en loge VIP à l’Orange Vélodrome. « Nous offrons aussi aux clubs amateurs l’offre premium de l’application Sport Easy permettant de gérer leurs activités plus facilement, » ajoute Richard Teyssier de Puma. Le ludique n’est pas oublié avec l’accès au niveau premium, et normalement payant, du jeu de Fantasy League, Mon petit gazon (MPG).

« Nous observons une terrible tension au sein des clubs amateurs, affirme Jacky Rihouet d’Intersport. C’est surtout le cas pour les clubs de basket-ball, de handball et bien sûr pour les sports de combat, comme le judo. Nous les aidons, notamment avec des conditions financières particulières pour faciliter leur trésorerie ». Challenger de Nike et Adidas en France, Puma, avec cette opération, se rapproche des clubs. « Cette crise permet d’ouvrir de nouvelles perspectives pour nous, confie Richard Teyssier, patron de l’équipementier. Nous allons plus engager Puma dans le monde sportif amateur ».

© SportBusiness.Club Octobre 2020

1 Rétrolien / Ping

  1. OLBIA Conseil Cette semaine 42, Olbia a appris que…

Les commentaires sont fermés.