Collectivités

Anne Hidalgo promet une Seine baignade pour Paris 2024

23 juillet 2021
Jeux olympiques. De passage sur la fan-zone installée par la Ville de Paris et Paris 2024 au Trocadéro à l’occasion des Jeux olympiques de Tokyo, qui ont débuté ce vendredi 23 juillet au Japon, Anne Hidalgo, la maire de la capitale, a promis que l’un des héritages laissés par l’organisation des Jeux de 2024 sera une Seine baignade. « Paris 2024 laissera un héritage écologique, comme la baignade dans la Seine, a-t-elle déclaré lors d’un point presse. En 2024 nous pourrons nous baigner dans la Seine ainsi que les années suivantes avec l’installation de bassins de baignade partout sur la Seine ». Lire plus…
Institutions

Paris 2024 va composer avec de nouveaux maires

1 juillet 2020
Dimanche 8 août 2021, dans le stade olympique de Tokyo, c’est Anne Hidalgo qui recevra des mains du président du Comité international olympique (CIO) le drapeau olympique, symbole des Jeux que Paris organisera trois ans après. La maire de la Capitale le sera donc encore dans treize mois : à Paris, lors du deuxième tour des élections municipales, dimanche 28 juin, la liste qu’elle menait est arrivée en tête. La socialiste sera officiellement élue pour un deuxième mandat de 6 ans à la Mairie de Paris vendredi 3 juin lors d’un Conseil de la ville. Ce résultat réjouit Tony Estanguet, Lire plus…
Paris 2024

EDF a l’aval de la Mairie de Paris. Pas Airbnb

20 novembre 2019
Airbnb, le nouveau partenaire mondial du Comité international olympique (CIO) ne plaît pas à Anne Hidalgo. Pas du tout même. La Maire de Paris, ville-hôte des Jeux en 2024, l’a fait savoir à Thomas Bach, le président de l’instance sportive dans un courrier le 15 novembre dernier que l’AFP a pu se procurer. L’élue «alerte» le CIO «sur les risques et conséquences d’une telle décision.» Elle précise que «la Ville de Paris s’est engagée depuis plusieurs années dans une lutte drastique contre les effets pervers engendrés par l’activité de cette plateforme.» Elle indique enfin «[sa] totale détermination à poursuivre [son] Lire plus…
Jeux Olympiques

Une charte sociale pour Paris 2024

19 juin 2018
Il n’y a pas que le budget que les dirigeants de Paris 2024 devront respecter. Ce mardi 19 juin, le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (COJO) s’est engagé dans une charte sociale. L’accord, signé avec les organisations syndicales et patronales sera également ratifié par la Solidéo (la structure chargée de livrer les infrastructures) le 5 juillet. Le document fixe 16 engagements pour quatre axes autour des enjeux économiques et sociaux liés à l’organisation des Jeux. «C’est une première, initiée par le monde économique et celui de l’entreprise, indique-t-on au sein du Medef (Mouvement des entreprises de France). Ce Lire plus…
Paris 2024

Paris 2024: la province attend aussi son héritage

27 novembre 2017
Ils sont maires d’Hossegor, dans les Landes, de Tignes, en Savoie, et de Montsinéry-Tonnegrande en Guyane. Tous trois attendent que les Jeux olympiques de Paris 2024 leur apportent, à eux aussi, des retombées concrètes. Un souhait que le trio d’élus a exprimé lors du Congrès des Maires de France, mercredi 22 novembre, devant Laura Flessel, Ministre des Sports, et Anne Hidalgo, Maire de Paris. Cette dernière a tenté de rassurer ses collègues : «L’héritage de Paris 2024 touchera directement beaucoup de Français, affirme-t-elle. Ces jeux n’appartiennent ni à Paris ni au monde sportif, mais à tous. La question de l’héritage territorial Lire plus…
Organisation

Gay-Games 2018 à Paris, des Jeux militants

2 octobre 2017
Dans la longue séquence de grands événements sportifs mondiaux que Paris et la France s’apprêtent à organiser, les Gay-Games ont une place à part. «Ce sont des jeux militants, dont le mot d’ordre est égalité», clame Pascale Reinteau, coprésidente du comité d’organisation de l’événement qui se tiendra du 4 au 12 août 2018. Créés en 1982, les Gay-Games étaient à l’origine une manifestation destinée à mettre en avant les problèmes de discrimination dont les homosexuels sont la cible. «Cela existe encore aujourd’hui dans le milieu du sport, précise Manuel Picaud, le second coprésident. Ces jeux doivent casser des codes, déconstruire Lire plus…