Gouvernement

Les professionnels de la cybersécurité se préparent pour Paris 2024

20 octobre 2021
Les industriels de la sécurité entendent profiter des Jeux olympiques de Paris 2024 pour structurer leur filière et appuyer l’Etat notamment face au risque croissant d’attaques informatiques, ont affirmé mercredi des représentants. « Les Jeux olympiques, c’est une occasion unique, un accélérateur de particules, » a affirmé Daniel Le Coguic, vice-président d’Atos et chargé du dossier des Jeux au sein de cette “filière jeune”, structurée seulement depuis 2018. « Nos industries ont vocation à utiliser les Jeux comme un levier pour montrer ce que l’on sait faire et accélérer, » selon le préfet Ziad Khoury, directeur de la coordination nationale pour la sécurité des Lire plus…
Organisation

La cybersécurité ne sera pas un jeu à Paris 2024

15 septembre 2021
Les Jeux olympiques sont l’objectif sportif ultime des athlètes. Ca l’est aussi pour les pirates du net. Cet été, à Tokyo, 4,4 milliards “d’événements de sécurité” ont été enregistrés par Atos, la société française partenaire mondial du mouvement olympique et en charge de la sécurisation de l’infrastructure informatique de l’événement. « C’est 815 événements de sécurité par seconde », a révélé Daniel Le Coguic, Senior Vice President, secteur Public et Défense d’Atos, lors d’un débat organisé par Le Cercle, une communauté de décideurs de la cybersécurité. « Aux Jeux de Rio en 2016, le nombre d’attaques a été de 510 millions, » a t-il ajouté Lire plus…
Organisation

Tokyo 2020. Les incidents de cybersécurité en hausse

8 septembre 2021
Atos, le groupe en charge de la sécurité informatique des Jeux olympiques et paralympiques, et seul français partenaire mondial du mouvement olympique, a constaté une multiplication par trois environ des incidents de sécurité entre Rio (2016) et 2021 (Tokyo), a indiqué mercredi l’un des responsables du groupe, au Forum international de la cybersécurité de Lille. « A Tokyo on a constaté environ un milliard d’incidents, alors que ça se comptait en centaines de millions à Rio », a declaré Pierre Barnabé, qui dirige la division « cybersécurité » d’Atos. Atos n’a néanmoins recensé aucun incident vraiment majeur, malgré le côté « raffiné et complexe » de Lire plus…
1 2