Jeux Olympiques

Chronique. Les “sacrifices” du CIO

13 avril 2021
Par Alain Lunzenfichter*. A quoi ressembleront les Jeux de Tokyo cet été ? A 100 jours (1) de la cérémonie d’ouverture le doute plane encore sur beaucoup de points. « Dès le début de cette pandémie, nous avons dit qu’elle nécessiterait des sacrifices, » avait déclaré Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), après l’annonce par le gouvernement japonais d’interdire les spectateurs étrangers dans ses stades. Un sacrifice effectivement. Toutefois, ces sacrifices ne semblent pas très bien partagés car le CIO, lui, a sauvé l’essentiel : l’organisation de ses J.O. Sauf nouvel incident, l’événement va rapporter à l’instance sportive la manne Lire plus…
Fil info

Tokyo 2020 bannit également les VIP étrangers

28 mars 2021
Hospitalités. Il n’y aura donc pas de spectateurs étrangers l’été prochain aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Il n’y aura également pas de VIP étrangers. Vendredi 26 mars, la Commission exécutive du Comité international olympique (CIO) a décidé de n’accorder des accréditations “qu’aux seules personnes exerçant des fonctions essentielles et opérationnelles” lors de l’événement. Ainsi, les partenaires commerciaux du CIO et du Comité d’organisation (COJO) ne pourront pas inviter leurs clients. “La commission exécutive du CIO a annulé ou allégé un certain nombre de programmes, parmi lesquels le programme des invités du CIO et les invitations adressées aux athlètes Lire plus…
Institutions

Chronique. Les “réunions Zoom” bousculent même le CIO

18 mars 2021
Par Alain Luzenfichter. Au début de son mandat, Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), avait indiqué dit que son institution devait « changer ou être changé !». Toutefois, depuis un an, et l’arrivée de la pandémie du Covid-19, le dirigeant allemand, tout récemment réélu pour un nouveau mandat de quatre ans, avoue régulièrement que « rien ne sera plus comme avant ». Effectivement. Deux sessions du CIO organisées entièrement en visioconférence viennent de démontrer que l’on pouvait, aussi, travailler très efficacement sans être obligé de faire traverser la planète entière à une centaine de membres pour les réunir en présentiel, en Lire plus…
Jeux Olympiques

Chronique. L’olympisme en perd son français

15 mars 2021
Par Alain Lunzenfichter. La 137e session du CIO a malheureusement prouvé, une fois de plus, que la langue française était en perte de vitesse au Comité International olympique (CIO). Mais aussi dans le sport en général. Que doivent penser les initiateurs du CIO, Pierre de Coubertin en tête, ou celui de la FIFA, Robert Guérin ? Sans doute beaucoup de mal. Ces deux hommes ne savaient pas encore ce qu’allait être la mondialisation. La chute vient de loin et prospère depuis des lustres. Elle a aussi de belles années devant elle car pratiquement personne au sein des institutions sportives ne réagit. Lire plus…
Billetterie

Tokyo 2020. Le CIO attend une décision le plus tôt possible pour les spectateurs étrangers

10 mars 2021
Jeux olympiques. Lors d’un point presse tenu après sa réélection, Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO) a indiqué qu’il attendait le plus tôt possible une décision de la part de Tokyo 2020 pour la présence ou pas des spectateurs étrangers au Japon. « Nous sommes en communication avec le gouvernement japonais et le Comité d’organisation, a-t-il déclaré. Sur le point des visiteurs étrangers, je pense qu’une décision devrait être prise le plus tôt possible pour des raisons évidemment pratiques, notamment la gestion de la billetterie ou la préparation des voyages. En revanche, pour la jauge dans les stades, Lire plus…
Business

Réélu au CIO, Thomas Bach veut modifier la devise olympique

10 mars 2021
Plus vite, plus haut, plus fort, et plus quatre années supplémentaires pour Thomas Bach. Elu une première fois en 2013, avec un mandat de 8 ans, l’allemand, unique candidat à sa succession, sera donc présent jusqu’aux Jeux de Paris 2024. Ce mercredi 10 mars 2021, à l’occasion d’une Assemblée générale dématérialisée, l’ancien escrimeur a obtenu un plébiscite… moins une voix. Au total, 93 membres, sur les 98 votants (98,9% des bulletins exprimés), ont approuvé un deuxième mandat, 1 seul a voté contre, et 4 se sont abstenus. A peine réélu, installé dans un studio du siège suisse, à Lausanne, de Lire plus…
Business

Chronique. Coubertin reste le recordman

10 mars 2021
Par Alain Lunzenfichter. Thomas Bach a été réélu très facilement pour un second mandat de quatre ans à la tête du Comité International Olympique (CIO). C’est la première fois qu’un président du CIO est élu en visioconférence. Par correspondance, ce fut le cas en partie pour l’élection du Comte de Baillet Latour en 1933. Internet n’était pas encore né à cette époque. L’Allemand terminera son mandat en 2025, après douze ans de présidence, comme son prédécesseur, le Belge Jacques Rogge. C’est à la suite du changement de règlement en 2000, mettant fin à la possibilité de multiples mandats à la Lire plus…
Jeux Olympiques

L’Equipe. Thomas Bach, le président des crises et des réformes

10 mars 2021
Jeux olympiques. L’Equipe mercredi 10 mars 2021. Seul candidat en lice, l’Allemand Thomas Bach sera réélu aujourd’hui pour un deuxième mandat à la tête du Comité international olympique. Après huit ans d’une gouvernance chargée. Par Marc Ventouillac. A lire ici.
Institutions

Chronique. CIO: quand cooptation rime avec réélection

10 mars 2021
La 137e session du Comité international olympique s’ouvre ce mercredi 10 mars 2021 en version dématérialisée. Lors de cette première journée, sera élu le nouveau président de l’instance sportive mondiale. Et sans surprise, ce sera Thomas Bach. L’allemand, président en place depuis 2013, est l’unique candidat. Il repartira pour un deuxième mandat qui le conduira jusqu’en 2024. Toutefois, même si l’ancien champion d’escrime avait eu de la concurrence, il partait avec un sacré avantage : celui d’avoir coopté et nommé une bonne moitié de la centaine de membre du CIO. Par Alain Lunzenfichter. Depuis sa création à la Sorbonne de Lire plus…
Jeux Olympiques

AFP. En réélisant Thomas Bach, le CIO doit esquisser l’après-Tokyo

9 mars 2021
Jeux olympiques. AFP via TV5 Monde 24 mardi 9 mars 2021. Délaissant un instant l’organisation des JO de Tokyo en pleine crise sanitaire, le Comité international olympique doit débattre la semaine prochaine de son avenir plus lointain, à l’heure de réélire Thomas Bach à sa présidence. A lire ici.
1 2 3 5