Organisation

Etienne Thobois (Paris 2024) : « Les engagements RSE ne coûtent pas forcément plus cher »

18 juin 2021
Podcast. Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 se rapprochent à la foulée d’un Usain Bolt. Fin août, après les Jeux de Tokyo, c’est la capitale française qui sera au centre du mouvement olympique mondial. Directeur général du COJO (Comité d’organisation), Etienne Thobois fait le point sur l’organisation dans cette entretien. Il détaille le budget et assure que, malgré la crise sanitaire qui a sérieusement compliqué la tâche aux organisateurs japonais, il n’était pas question de “Plan B” pour Paris. Etienne Thobois assure que les jeux de Paris sont à l’abri d’un dérapage budgétaire. Il explique pourquoi et confie Lire plus…
Organisation

Paris 2024 intègre ses nouveaux locaux à Saint-Denis

21 janvier 2021
De la terrasse, au sixième étage de l’immeuble, où poussent tomates et fraises, on aperçoit la Tour-Eiffel et le toit du Stade de France. C’est ici, au centre des futurs sites de compétition, que Paris 2024 pose ses valises. Fini Paris et le boulevard Hausmann : à partir de lundi 25 janvier 2021, le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojo) s’installe à Saint-Denis. L’immeuble, construit par Icade, est flambant neuf. Dans l’imposant atrium, l’odeur du bois, matériau principal, est très présente. Le lieu est encore vide. Dans les étages, les bureaux sont prêts à accueillir jusqu’à 3 000 Lire plus…
Organisation

Paris 2024 en délégation pour ses compétitions

3 décembre 2020
Quitte à bien faire les choses, autant les confier à des spécialistes. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 (COJO) va confier à des opérateurs privés, par ailleurs organisateurs d’événements sportifs, la gestion de ses sites de compétition. Ainsi, on peut penser que la Fédération française de tennis, propriétaire de Roland-Garros, prenne en charge le tournoi de tennis, ou que les montpelliérains d’Huricane Group, experts dans les épreuves de sports urbains (ils organisent le FISE), aient en charge les compétitions de la Place de la Concorde. « C’est un nouveau modèle de livraison des Jeux, assure Etienne Lire plus…
Organisation

Paris 2024 est passé en mode adaptation

23 avril 2020
Confinée à leur domicile comme le reste des Français, l’équipe de Paris 2024 reste quand même au travail. La crise sanitaire mondiale du coronavirus qui met la planète à l’arrêt et bien-entendu le monde du sport aura des conséquences sur les événements futurs. Pour Etienne Thobois, le directeur général du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (COJO) de Paris 2024, le maître mot est “adaptation”. «Comme tout le monde, on doit s’adapter, notamment quand on organise un événement de la taille des Jeux olympiques,» a déclaré le dirigeant lors d’un débat en visio-conférence organisé par Olbia Conseil et Be Lire plus…
Jeux Olympiques

Paris 2024 : départ du directeur commercial

29 octobre 2018
A peine là, il est déjà sur le départ. Frédéric Longuépée, installé depuis moins de deux mois comme directeur exécutif du développement commercial et marketing de Paris 2024, quitte le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (COJO). Son départ sera effectif dans quelques jours. Il aura eu tout juste le temps de signer le premier sponsor de Paris 2024 : le groupe bancaire BPCE. Arrivé tout juste du Paris Saint-Germain, où il était directeur général adjoint en charge des activités du club parisien, Frédéric Longuépée retourne au football. Il sera nommé président des Girondins de Bordeaux dont la vente Lire plus…
Jeux Olympiques

L’équipe Paris 2024 dans les starting-blocks

5 juillet 2018
Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 est prêt. Le COJO vient officiellement de publier son équipe dirigeante : 9 femmes et 17 hommes dont la charge sera d’organiser les Jeux olympiques et paralympiques dans six ans. Tony Estanguet, le président, et Etienne Thobois, son directeur général, confirmés fin 2017, ont, avec l’aide de cabinets de recrutement, construit un team où se côtoient anciens sportifs de haut niveau. Les deux dirigeants du COJO, ancien athlètes olympiques, pourront compter sur d’autres sportifs, comme le pongiste Jean-Philippe Gatien, confirmé aux sports de Paris 2024, le judoka Thierry Rey, conseiller spécial Lire plus…
Paris 2024

Etienne Thobois DG des JO de Paris 2024

19 décembre 2017
Sans surprise, Etienne Thobois, sera donc le directeur général du Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 (Cojo). C’est le choix de Tony Estanguet, qui, en janvier 2018, en sera le président. Les futurs statuts de la structure lui permettent d’être le seul à pouvoir «nommer et révoquer le directeur général», comme l’indique Le Parisien. Du coup, on ne change pas une équipe qui gagne : c’est le même duo qui a piloté le comité de candidature. Cette nomination doit être officialisée mercredi matin par un communiqué, puis, jeudi matin, elle sera annoncée lors d’une réunion du comité de Lire plus…
Paris 2024

Paris 2024 : un fauteuil pour… 61 !

4 décembre 2017
Vous avez reçu un mail. En fait, c’est soixante-et-un mails que le cabinet britannique Odgers Berndtson a reçu vendredi 1er décembre, date limite pour déposer sa candidature au poste de directeur général (DG) du Comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 (Cojo). Un chiffre qui dépasse les espérances des responsables du sport français, où l’on tablait plutôt sur une trentaine de prétendants. La liste des 61, hommes et femmes, ne devrait pas sortir de chez Odgers Berndtson. Le cabinet va maintenant s’atteler à étudier chaque candidature. L’objectif est de proposer à Paris 2024 une short-list de deux à quatre Lire plus…
Paris 2024

Le Cojo Paris 2024 déjà surveillé par Bercy

11 octobre 2017
Mercredi 11 octobre, le Canard Enchaîné révèle que le futur Comité d’organisation des Jeux olympiques (COJO) de Paris 2024 est déjà dans le collimateur du Ministère de l’action et des comptes publics. Un rapport devrait être remis au ministre, Gérald Darmanin «d’ici quelques jours». Selon le journal, Bercy «souhaite qu’un contrôleur soit représenté au conseil d’administration du Cojo, et qu’un comité d’audit et d’éthique soit mis sur pied». D’après une note du 25 septembre, les salaires des prochains dirigeants du Cojo seraient fixés : 452 000 euros annuels pour Tony Estanguet, prévu pour être président, et 383 000 euros pour Lire plus…