Hors stade

Livres. Que le meilleur gagne, par André Comte-Sponville

9 avril 2021
Si nous sommes tous égaux en droits et en dignité, nous ne le sommes ni en fait ni en valeur. C’est ce qui distingue la démocratie du nihilisme, et le sport d’un simple divertissement. Philosophe, André Comte-Sponville traite dans ce livre des vertus et des limites du sport, ainsi que des valeurs qu’il peut incarner. En sport, il est difficile de concilier l’égalité de tous avec le principe même du sport où l’on veut que le meilleur gagne !Que le meilleur gagne, par André Comte-Sponville, Editions Robert Laffont-Insep, 96 pages, 10,00 euros.
Hors stade

Livres. Dopage, de Jean-Pierre Verdy

7 avril 2021
Entre 2006 et 2015, Jean-Pierre Verdy, a été le directeur du département des contrôles de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). Ce livre, simplement intitulé “Dopage” relate sa traque des sportifs, professionnels ou amateurs, ayant recours à des produits ou pratiques illicites pour être toujours plus performants. Il explique les stratégies employées par les tricheurs, les trafics, les réseaux. Tous les sports seraient concernés. Football, rugby, tennis, athlétisme, cyclisme : aucun sport n’est épargné. Jean-Pierre Verdy détaille également les ravages de ces drogues sur les organismes de ces jeunes gens. Dopage, de Jean-Pierre Verdy, éditions Arthaud, 304 pages. Lire plus…
Hors stade

Livres. Les vrais maîtres du jeu, de Vincent Duluc

6 avril 2021
Le journaliste spécialisé de L’Equipe, Vincent Duluc, s’est intéressé à ces joueurs qui ne marquent pas, ne font pas de passes décisives, mais sans qui les équipes ne tourneraient pas rond, ou ne gagneraient peut-être pas. L’auteur décortique les techniques de jeu de fortes personnalités des pelouses, comme Didier Deschamps, Jean Tigana, ou Andres Iniesta. Ce livre fait l’éloge des milieux de terrain récupérateurs, “métronomes de l’équipe”, selon le journaliste.Les vrais maîtres du jeu, de Vincent Duluc, Solar Editions, 240 pages, 16,90 euros
Hors stade

Livres. Lettres des Jeux olympiques, par Charles Maurras

5 avril 2021
Il fut l’un des seuls treize journalistes présents à Athènes lors des premiers Jeux olympiques de l’ère moderne. L’écrivain, controversé, Charles Maurras relata cette aventure humaine sous la forme de lettres envoyées à La Gazette de France, le journal qui le dépêcha en Grèce. Au total, le journaliste écrivit six lettres. Publiées entre le 15 et le 22 avril 1896, elles sont rassemblées dans ce recueil comme des témoins de cette compétition sportive voulue par le Baron Pierre de Coubertin qui allait devenir le plus grand événement mondial. Extrait. “Un homme, en ce moment, est la coqueluche d’Athènes ; c’est Lire plus…
Fil info

Martin Fourcade en tête des ventes de livres de sport

1 avril 2021
Livres. Martin Fourcade est, sur ces cinq dernières années, numéro 1 des ventes de livres de sport en France. Son éditeur, Marabout, indique que 100 000 exemplaires de ses deux livres, “Mon rêve d’or et de neige, publié en 2017, et “Un dernier tour de piste” publié en 2020, ont été écoulés en France, en Russie, Norvège, République Tchèque, Allemagne et Estonie.
Hors stade

Livres. La tête haute, de Guy Novès

29 mars 2021
L’ancien sélectionneur du XV de France, écarté de son poste par le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, donne sa vérité dans cette autobiographie. Ailier international au Stade Toulousain, il est devenu ensuite un des lus renommés techniciens de l’ovalie avec 10 titres de champion de France et quatre victoires en Coupe d’Europe comme entraîneur. Guy Novès a également conduit le XV de France jusqu’au Mondial 2019 au Japon, jusqu’à son licenciement. La tête haute, de Guy Novès, Editions Hugo Sport, 279 pages, 17,95 euros.
Hors stade

Livres. Le sport, le diable au corps, d’Isabelle Queval

15 mars 2021
Exosquelette, prothèses, connexion… La science et la technologie rend interchangeables tous les organes du corps humain, y compris des parties du cerveau. Ancienne sportive de haut niveau, Isabelle Queval est désormais philosophe et enseignante-chercheuse. Elle se penche sur cet avenir prothétique qui pourrait bouleverser le sport et les performances des athlètes. L’ancienne tenniswoman utilise le prisme du sport, et les questions éthiques liées à cette obsession de la santé parfaite, pour poser des questions fondamentales sur ces possibles futurs usages de notre société. Le sport, le diable au corps, d’Isabelle Queval, Editions Robert Laffont / Insep, 144 pages, 10,00 euros.
Football

Livres. Derrière la porte verte, de Bernard Lions

12 mars 2021
Journaliste à l’Equipe, Bernard Lions s’est replongé dans les archives récentes de l’un des clubs les plus populaires de France : l’AS Saint-Etienne. Le grand reporter, qui redescend régulièrement dans le Forez, a enquêté sur plus de 70 histoires, connues ou non, qui ont défrayé la chronique des Verts ces dernières années, de la mise à l’écart soudaine de Stéphane Ruffier, son gardien vedette à la fin de carrière terrible de Loïc Perrin, l’enfant du club exclu en finale de la Coupe de France…Derrière la porte verte, de Bernard Lions, Editions Solar, 432 pages, 17,90 euros.
Football

Livres. Toni tout court, de Shane Haddad

11 mars 2021
C’est jour de match, et ce soir Toni sera dans la tribune des supporters pour encourager son équipe favorite. Elle s’en réjouit d’avance et cette perspective illumine sa journée. Et c’est une journée particulière car c’est son anniversaire. Personnage indéfinissable Toni est entre première personne et troisième personne du singulier, entre deux âges, entre deux temporalités, entre existence et disparition, entre marche décisive et errance sans fond, entre rêve et conscience, entre tumulte et silence, entre femme et homme. L’auteure, Shane Haddad, 24 ans, connait plutôt bien l’univers du football qui l’a inspiré pour ce premier roman. Son père est Lire plus…
Autres sports olympiques

Livres. Judoka, de Thierry Frémaux

10 mars 2021
Culture et sport ne s’oppose forcément pas, à l’image de Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière de Lyon et Délégué général du Festival de Cannes. Cet homme du cinéma est aussi judoka. Une discipline qu’il a découvert dans son enfance et qu’il n’a jamais abandonné. Dans cette biographie, cet homme de l’art explique que c’est sans doute la pratique du judo qui a déterminé avec le plus d’efficience et de constance ses goûts et sa personnalité. Judoka, de Thierry Frémaux, Editions Stock, 280 pages, 20,90 euros.
1 2 3 5