Les nouvelles tendances de la pratique sportive

Les Français font du sport et le confinement ne leur a finalement pas coupé les jambes. Mais les pratiques ont évolué, et les athlètes du dimanche préfèrent être seuls et autonomes, rapporte l’édition 2020 de l’étude Sport dans la ville*. Un peu moins de la moitié des sportifs (46%) indique préférer faire ses activités physiques sans club ou licence : c’est 5 points de plus qu’en 2019. « On voit apparaître de plus en plus prégnante cette notion d’autonomie et de pratique individuelle, qui ne veut pas dire non encadrée, » observe Virgile Caillet, Délégué général de l’Union Sport & Cycle (USC), qui a réalisé cette étude pour le Conseil national des villes actives et sportives. « On en peut s’empêcher de penser que la période de confinement et la crise ont renforcé cette notion, » ajoute-t-il.

Les deux notions complétant ce podium ont certainement été également accentuées par les restrictions de mouvement liées aux règles sanitaires : 40% plébiscitent le sport en plein-aire et l’outdoor, soit 14 points de mieux qu’en 2019, et 34% privilégient une pratique de santé et bien-être. « On a besoin de respirer, observe Virgile Caillet. Nous voyons aussi une urbanisation des sports outdoor qui se développent sous de nouvelles formes en ville ».

La quatrième notion du baromètre de Sport dans la ville, est nouvelle : c’est la “personnalisation8 du sport réclamée par 15% des sportifs. « Cette population veut une pratique qui lui corresponde, explique le Délégué général se l’USC. Ils n’ont pas envie de faire la même chose que tout le monde. Ils veulent pratiquer où ils veulent, quand ils veulent, avec qui ils veulent. Cela peut perturber les fédérations ou les collectivités qui se retrouvent confrontées à cette population recherchant une activité en accès libre et sans contrainte ».

Vive le sport à domicile

Le sport virtuel ou connecté, via un appareil à domicile, est aussi en hausse, porté, forcément, par les périodes confinement. Cette notion est partagée par 7% des pratiquants sportifs soit 4 points de mieux qu’en 2019. « La pratique du sport à domicile est la grosse tendance du moment, ajoute Virgile Caillet. Cela tombe sous le sens car, en étant confiné, évidement pour pratiquer une activité sportive, c’est à domicile. Il y a eu mécaniquement une explosion, mais on l’a aussi vu apparaitre dans le temps ». Selon l’étude, 36% des sportifs ont fait du sport à domicile en 2020, soit 13 points de plus que l’année précédente.

Plus généralement, 88% des Français indiquent être intéressés par le sport, un taux stable par rapport à 2019 (89%). Dans le détail, un bon quart (27%) déclare être “très intéressé” par le sport: c’est 5 points de mieux qu’il y a un an. « Cela montre que nous ne sommes pas dans l’accessoire, mais bien dans l’essentiel, commente Virgile Caillet. D’ailleurs, il n’y a que 12% de “réfractaires” au sport ». Par ailleurs, si 81% des Français indiquent avoir pratiqué au moins une activité physique dans l’année, la moitié (49%) l’a fait de manière régulière, soit au moins une fois par semaine. Une observation valable aussi bien chez les hommes que les femmes.

© SportBusiness.Club Janvier 2021


Principaux résultats de l’édition 2020 de Sport dans la ville

Pratique d’une activité sportive au moins une fois dans l’année :

  • Ensemble de la population : 81%
    (77% en 2019)
    • Hommes : 82%
    • femmes : 80%
    • 18-24 ans : 91%
    • 25-34 ans : 88%
    • 35-44 ans : 85%
    • 45-54 ans : 77%
    • 55-65 ans : 74%
    • 66-75 ans : 66%
    • CSP : 88%
    • CSP- : 80%
    • Inactifs : 74%
    • Habital rural : 77%
    • Habitat péri-urbain : 81%
    • Habita urbain : 83%

Pratique d’une activité sportive au moins une fois par semaine :

  • Ensemble de la population : 49%
    (50% en 2019)

Quelles sont vos motivations en général lorsque vous pratiquez des activités sportives ?

  • Rester en bonne santé : 65%
  • Entretenir mon corps : 63%
  • Détente / Anti-stress : 55%
  • S’évader, se sentir libre : 39%
  • M’amuser, me distraire : 39%
  • Perdre du poids et mincir : 39%
  • Contact avec la nature : 39%
  • (…)
  • Compétition : 6%

A l’avenir, quelles sont les tendances vers lesquelles vous souhaitez dirigez votre pratique sportive ?

  • Autonome : 46%
  • Outdoor : 40%
  • Santé, bien-être : 34%
  • Personnalisée : 15%
  • Communautaire : 15%

A l’avenir, comment envisagez-vous votre pratique sportive ?

  • En milieu naturel : 54%
  • Dans une installation sportive de la commune : 40%
  • A domicile : 36%
  • En ville, dans un parc : 29%
  • Dans une salle de sport privée : 26%
  • Dans un équipement de proximité libre : 11%
  • Au sein de mon entreprise : 4%

(*) Etude “Sport dans la ville 2020”, réalisée pour le Conseil national des villes actives et sportives (CNVAS) par l’Union Sport & Cycle avec Ipsos. Echantillon de 2 000 Français de 18 à 75 ans. Enquête réalisée en octobre 2020