Tennis. Dérogation exceptionnelle au couvre-feu à Roland-Garros

Gouvernement. Les spectateurs de la session de soirée de vendredi 11 juin à Roland-Garros ont obtenu une dérogation exceptionnelle au couvre-feu, toujours fixé à 23h00 en France. Cette décision leur a permis d’assister jusqu’au bout à la demi-finale messieurs entre Novak Djokovic, vainqueur final, et Rafael Nadal. Le match s’est conclu à 23h20.

Vers 22h45, l’animateur du tournoi, Marc Maury, a annoncé au public : « J’ai une information qui va vous faire plaisir : en accord avec les autorités, le match va pouvoir aller jusqu’à son terme avec votre présence ». A l’écoute de cette communication, les sifflets du public, qui craignait une mauvaise nouvelle, ont laissé la place à des acclamations.

« Il faut féliciter Amélie Oudéa-Castera, notre directrice générale, a raconté Gilles Moretton, président de la Fédération française de tennis à Europe1. Elle était en relation permanente avec l’Elysée et Matignon. Nous avons obtenu cette dérogation à la dernière minute. J’avais déjà pris la décision de laisser jouer, quoi qu’il arrive, et de ne pas faire sortir les gens ».