Tokyo 2020 bannit également les VIP étrangers

Hospitalités. Il n’y aura donc pas de spectateurs étrangers l’été prochain aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Il n’y aura également pas de VIP étrangers. Vendredi 26 mars, la Commission exécutive du Comité international olympique (CIO) a décidé de n’accorder des accréditations “qu’aux seules personnes exerçant des fonctions essentielles et opérationnelles” lors de l’événement.

Ainsi, les partenaires commerciaux du CIO et du Comité d’organisation (COJO) ne pourront pas inviter leurs clients. “La commission exécutive du CIO a annulé ou allégé un certain nombre de programmes, parmi lesquels le programme des invités du CIO et les invitations adressées aux athlètes olympiques de légende,” précise le CIO.

A priori, parmi la population de VIP, seule la centaine de membres du CIO serait autorisée à venir à Tokyo, mais sans y être accompagnés. Traditionnellement, ils étaient invités avec un conjoint et deux accompagnateurs. Cette décision devrait permettre au CIO d’économiser plusieurs millions d’euros. Le COJO, lui, devra, après la billetterie, faire une croix sur une autre source de recettes.

L’agence de presse Kyodo News précise que 90 000 personnes, environ, devaient entrer au Japon en provenance de l’étranger pour les Jeux olympiques et paralympiques. Dans ce total, environ 30 000 sont des athlètes, entraîneurs et membres des délégations nationales. Ces derniers ne sont pas concernés par les mesures de restriction.