Tokyo 2020. Comment seront désignés les porte-drapeaux français

Jeux olympiques. Les porte-drapeaux des délégations françaises aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo cet été seront des couples, ont annoncé conjointement le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et le Comité paralympique et sportif français (CPSF) à l’occasion du J-100 avant la cérémonie d’ouverture des J.O. Les deux institutions sportives désigneront leurs duos, un homme et une femme, de manière différente.

Pour les Jeux olympiques, 59 athlètes “ambassadeurs” choisis par les 30 fédérations sportives d’été (un homme et une femme par discipline, excepté au karaté) devront, entre fin juin et début juillet, voter parmi douze candidats, 7 femmes et 5 hommes. Les athlètes désigneront donc leurs pairs pour les représenter officiellement à Tokyo.

Pour les Jeux paralympiques, sept athlètes, 4 femmes et 3 hommes, ont été “nommés” par le CPSF. Ils sont tous médaillés ou champion paralympique. C’est le public qui désignera le couple porte-drapeau via un vote ouvert du 1er au 30 juin. « Cela permettra de mettre en lumière ces athlètes, car nous avons besoin de visibilité, » a indiqué Marie-Amélie Le Fur, présidente du CPSF.

© SportBusiness.Club Avril 2021


Les candidats olympiques :

  • Clarisse Agbegnenou (Judo)
  • Johanne Defay (Surf)
  • Sandrine Gruda (Basket-ball)
  • Maïva Hamadouche (Boxe)
  • Kristina Mladenovic (tennis)
  • Mélina Robert-Michon (Athlétisme)
  • Charline Picon (Voile)
  • Samir Aït Saïd (Gymnastique)
  • Maxime Beaumont (Canoë-kayak)
  • Renaud Lavillenie (Athlétisme)
  • Florent Manoudou (Natation)
  • Astier Nicolas (Equitation)

Les candidats paralympiques :

  • Stéphane Houdet (Tennis)
  • Sandrine Martinet (Judo)
  • Perle Bouge (Aviron)
  • Nantenin Keita (Athlétisme)
  • David Smetanine (Natation)
  • Pierre Fairbank (Athlétisme)
  • Souhad Ghazouani (Haltérophilie)