Tokyo 2020. Parité pour les athlètes lors du serment olympique

Jeux olympiques. Ce seront des couples femme/homme, et non plus des individualités, qui liront le serment olympique lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo, vendredi 23 juillet au Japon. “Le nombre de personnes prêtant serment passera de trois à six (deux athlètes, deux entraîneurs et deux juges), indique un communiqué du CIO. Cette démarche s’inscrit dans le droit fil des efforts déployés par le Comité International Olympique (CIO) et le comité d’organisation de Tokyo 2020 en faveur de l’égalité hommes-femmes, car elle permet d’assurer un équilibre total entre les sexes parmi ceux qui prêtent serment au nom de tous les participants aux Jeux”. Déjà, ce sont des couples d’athlètes qui officieront comme porte-drapeaux aussi bien pour les Jeux olympiques et paralympiques.

Par ailleurs, le texte du serment olympique a été un peu modifié. Il s’agit d’une “mise à jour” précise le CIO. La nouvelle formulation du serment olympique est la suivante : « Au nom des athlètes [pour le groupe concernant les sportifs], nous promettons de prendre part à ces Jeux Olympiques en respectant et en suivant les règles, dans un esprit de fair-play, d’inclusion et d’égalité. Ensemble, nous sommes solidaires et nous nous engageons pour un sport sans dopage, sans tricherie et sans aucune forme de discrimination. Nous le faisons pour l’honneur de nos équipes, dans le respect des principes fondamentaux de l’Olympisme, et pour rendre le monde meilleur grâce au sport ».