Tokyo 2020. Plusieurs villes japonaises annulent les camps de base d’athlètes

Jeux Olympiques Tokyo 2020 (logos)

Jeux olympiques. Quarante villes qui devaient accueillir des base arrières pour des athlètes participants aux jeux olympiques de Tokyo cet été ont décidé d’abandonner ces projets, rapporte l’agence de presse Reuters. Elles craignent une surcharge de leurs capacité médicales alors que l’épidémie de covid-19 est repartie dans une quatrième vague au Japon. Plus de 500 villes étaient candidates pour recevoir des camps d’entraînement pour les athlètes étrangers. L’équipe de France a annulé ce type de projet, tout comme l’équipe d’athlétisme des Etats-Unis.