Tokyo 2020. Réunion d’urgence du Conseil exécutif

Jeux olympiques. Les dirigeants du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojo) de Tokyo 2020 pourraient se réunir en urgence cette semaine, sans doute vendredi 12 février, rapporte l’agence de presse Kyodo News. Au cœur des débats figure la position à prendre à propos des propos sexistes tenus récemment par le président du Cojo, Yoshiro Mori.

Les déclarations de l’ancien Premier ministre japonais, aujourd’hui patron des Jeux japonais, ont suscité une très vive polémique au Japon. Kyodo News révèle qu’une étude menée le dernier week-end indique que près de 60% des Japonais estiment que Yoshiro Mori n’est pas qualifié pour ce poste. L’intéressé s’est excusé mais a refusé de démissionner. Près de 400 personnes engagées comme volontaires pour les Jeux auraient décidé d’abandonner leur engagement.