Tout sur Téléfoot (ou presque)

Télévision

Vendredi 21 août, à 17h00, le paysage audiovisuel français s’enrichira d’une nouvelle télévision : Téléfoot. Lancée par Mediapro, la chaîne sera celle du foot français. Elle diffusera 80% des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 et vise plus de 3 millions d’abonnés à terme. L’objectif est ambitieux et les dirigeants de Téléfoot sont optimistes, malgré un chemin qui ne s’annonce pas facile. Ainsi, l’affiche inaugurale initialement prévue, entre l’Olympique de Marseille et l’AS Saint-Etienne, a été annulée car quatre cas de covid-19 ont été décelés dans l’équipe phocéenne. Ce sera finalement un plus modeste Bordeaux / Nantes qui sera chargé de baptiser la nouvelle chaîne. Voici ce que vous devez savoir sur Téléfoot.

Quand Téléfoot sera-t-elle officiellement lancée ? Vendredi 21 août à 17h00, comme cela est indiqué ci-dessus. Le premier match retransmis sera celui des Girondins de Bordeaux face au FC Nantes, à 19h00, rencontre de la première journée de championnat de France Ligue 1 Uber Eats. « Face aux contraintes liées à la crise sanitaire et surtout aux finales de la Ligue des Champions qui monopolisent l’attention en France, nous avions, il y a deux semaines, demandé à la Ligue de football professionnel (LFP) de reporter de quinze jours le début du championnat, a déclaré Jaume Roures, le président de Mediapro lors d’un point presse. Cela n’a pas été possible »

Les prises d’abonnements ont toutefois débuté mardi 18 août : « Ça démarre fort, » a simplement commenté Julien Bergeaud, directeur général de Téléfoot, sans donner plus de précisions. « Ce ne sera pas un long fleuve tranquille car ce n’est pas une année simple, a ajouté le dirigeant. Pourtant, nous allons proposer à tous les passionnés de football une offre extraordinaire, innovante et en immersion ».

Quels matchs proposera Téléfoot ? Le groupe audiovisuel espagnol Mediapro a acquis auprès de la Ligue de football professionnel (LFP) huit matchs, sur dix, en exclusivité par journée de championnat de Ligue 1, dont les 10 principales affiches (voir ci-dessous). Les deux autres rencontres seront retransmises par Canal+ qui a racheté ces droits à Bein Sports. En Ligue 2, Téléfoot proposera également huit matchs sur dix. C’est Bein Sport qui diffusera les deux autres. « Nous programmerons 608 matchs du championnat de France, s’est réjouit Julien Bergeaud. Il faut y ajouter 89 matchs de la Ligue des Champions et 125 de la Ligue Europa ». Des rencontres obtenues pour cette saison 2020/2021 suite à un accord avec RMC Sport.


Ligue 1 2020/2021 : diffusions des matchs

Jour
Heure
Chaîne
Nbr matchs
Choix
Vendredi
21h
Téléfoot
1 / 38
Choix 2
Samedi
17h
Téléfoot
1 / 38
Choix 5
Samedi
21h
Canal+ (1)
1 / 38
28 choix 1
+ 10 choix 3
Dimanche
13h
Téléfoot
1 / 38
Choix 6
Dimanche
15h
Téléfoot
4 / 152
Choix 7 à 10
Dimanche
17h
Canal+ (1)
1 / 38
Choix 4
Dimanche
21h
Téléfoot
1 / 38
Top 10 (Choix 1)
+ 28 choix 3
Total
10 / 38
Source : Ligue de football professionnel. Nbr matchs : nombre de matchs par journée / total durant la saison. (1) Canal+ a racheté les droits de ces deux matchs à Bein Sports
[table “Ligue1-2020-2021-Top10” not found /]

Combien de chaînes proposera Téléfoot ? Téléfoot sera la chaîne principale sur laquelle seront diffusées la plupart des rencontres et les magazines. Les abonnés disposeront de huit autres canaux supplémentaires baptisés Téléfoot Stadium qui s’ouvriront lors de la retransmission de multiplex ou pour des matchs en simultanée la même soirée.

Quels seront les magazines de Téléfoot ? En plus des rencontres en direct, la chaîne de Mediapro a acquis les droits de plusieurs magazines d’avant ou d’après match. Téléfoot en ajoute de nouveaux pour compléter sa grille. Les trois magazines quotidiens seront réalisés par Jérôme Revon.

  • Au cœur des clubs, du lundi au vendredi, de 12h30 à 14h00. Avec Marina Lorenzo.
  • Culture foot, du lundi au vendredi, de 19h00 à 21h00. Proposera des séries de reportages : La ligue des talents, Vestiaires, Inside ou l’immersion dans un club, Multi Vintage
  • Night Club, du lundi au samedi, de 22h40 à minuit. Avec Marine Marck et Pierre Nigay.
  • Samedi foot, le samedi de 17h00 à 21h00. Avec Smaïl Bouabdellah. et Benoît Cheyrou. Emission ombrelle lors des journées de championnat.
  • Dimanche foot, le dimanche de 11h00 à 17h00. Avec Saber Desfarges. Emission ombrelle lors des journées de championnat encadrant d’autres magazines dont Ligue 1 Exclusif de 12h00 à 13h00 avec Thibault Le Rol.
  • Le vrai mag, le dimanche de 19h00 à 20h00, présenté par Anne-Laure Bonnet. Emission d’avant-match.

Combien coûte l’abonnement à Téléfoot ? Mediapro a conçu trois offres d’abonnement. La plus courante : 25,90 euros mensuels avec un engagement d’un an, ou 29,90 euros sans engagement. La plus simple : 14,90 euros mensuels sans engagement mais uniquement pour une lecture sur smartphones et tablettes et sans les matchs de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa. La plus couplée : 29,90 euros mensuels avec engagement d’un an et un accès aux contenus de Netflix.


Comment recevoir Téléfoot ? Médiapro a déjà conclu un accord de distribution avec SFR et Bouygues Télécom. Les discussions se poursuivent avec les deux autres opérateurs ADSL, Free et surtout Orange. Mardi 18 août, Jaume Rourés, le président de Mediapro, a affirmé que de nouveaux accords seront bientôt annoncés. Il a indiqué avoir signé avec Apple pour la distribution de la chaîne via une application pour les smartphones et tablettes IOS et l’Apple TV. Une application sous Android devrait être lancée. Téléfoot s’est également associée avec Netflix et propose donc une offre couplée avec celle de la plateforme de streaming. « Pour Facebook, nous avons un problème technique à résoudre, » a confié Jaume Rourés.

Quel est le modèle économique de Téléfoot ? L’essentiel des revenus des revenus de la chaîne viendra des abonnements. Jaume Rourés n’a jamais donné d’autres objectifs que 3,5 millions d’abonnés à terme. Téléfoot bénéficiera de deux autres ressources: la publicité, confiée à Amaury Media (voir ici combien coûte la publicité sur Téléfoot), et la vente d’abonnements aux bars et cafés. « Ce seront des recettes complémentaires bienvenues qui compteront chacune pour moins de 10%, » a précisé Julien Bergeaud.

Comment Mediapro couvrira les rencontres ? Dix camions-régie, dont un tout neuf dédié à la 4K, se chargeront de réaliser les images des seize matchs (huit en Ligue 1 et autant le Ligue 2) diffusés et produits chaque semaine par Téléfoot. Une affiche de Ligue monopolisera vingt caméras. A cause de la situation sanitaire et la limitation de la jauge des stades à 5 000 personnes maximum, Téléfoot ajoutera une ambiance sonore “supporteurs”. « Il y aura un double choix sonores : un flux avec des acclamations mixées, l’autre sans, a précisé Jean-Michel Roussier, directeur des antennes. Nous avons repris les ambiances dans tous les stades, mais pas les chants des supporteurs ». En revanche, Téléfoot ne fera pas appel aux effets spéciaux pour ajouter virtuellement du public ou une animation dans les travées de stades vides. « Nous ne le ferons pas au début en tout cas, a ajouté Jean-Michel Roussier. C’est un gros investissement ».

Qui sont les journalistes de Téléfoot ? Plus d’une vingtaine de journalistes seront devant les caméras de Téléfoot, dont trois femmes à la présentation des magazines. Anne-Laure Bonnet, à la tête du rendez-vous dominical, Le vrai mag, devrait incarner la nouvelle chaîne. Jean-Michel Roussier, le patron éditorial de la chaîne, a souligné que la moyenne d’âge était de 34 ans.

  • Antoine Besson : commentateur bord terrain.
  • Anne-Laure Bonnet : présentateur Le vrai mag.
  • Smaïl Bouabdella : présentateur Samedi foot, commentateur.
  • Julien Brun : commentateur.
  • Luigi Colange : commentateur.
  • Adrien Courouble : commentateur.
  • Jenny Demay : chroniqueuse Le vrai mag.
  • Saber Desfarges : présentateur Culture foot et L2 Exclusif.
  • Alexis Grasso : présentateur Culture foot.
  • Fabrice Hawkins : commentateur.
  • Eric Huet : commentateur.
  • Guillaume Lagnel : commentateur.
  • Thibault Le Rol : présentateur L1 Exclusif et Culture foot.
  • Marina Lorenzo : présentatrice Au cœur des clubs.
  • Grégoire Margotton : commentateur.
  • Julien Momont : chroniqueur “Monsieur tactique”.
  • Pierre Nigay : présentateur Night Club.
  • Vincent Petitpez : commentateur.
  • Adriano Recchia : présentateur.
  • Félix Rouah : commentateur bord terrain.
  • Jerrely Rousseau : commentateur bord terrain.
  • Simone Rovera : chroniqueur “Monsieur Mercato”.
  • Jeoffrey Voltzenlogel : chroniquer “Monsieur statistiques”.

Quelle sera l’équipe de consultants de Téléfoot ? L’équipe éditoriale de Téléfoot compte déjà plusieurs dizaines de collaborateurs. La chaîne est également accompagnée par une quinzaine de consultants « que des jeunes retraités, » selon Jean-Michel Roussier.

  • Nicolas Douchez
  • Andoni Zubizaretta
  • Jimmy Algerino
  • Jérémie Bréchet
  • Christophe Jallet
  • Bixente Lizarazu
  • Loïc Perrin
  • Florent Balmont
  • Mathieu Bodmer
  • Benoit Cheyrou
  • Benjamin Nivet
  • Pierre-Yves André
  • Fabrizio Ravanelli
  • Alain Perrin

Où est installée Téléfoot ? Mediapro a installé le siège de sa chaîne française dans un bâtiment à Aubervilliers (Seine Saint-Denis) sur l’ancien site des Magasins Généraux de Paris qui aujourd’hui concentre de nombreux studios audiovisuels où sont tournés des shows et émissions télé. L’immeuble de quatre étages dans lequel s’est installé la chaîne rassemble la rédaction, la régie finale où convergent toutes les images de tous les stades de Ligue 1 et Ligue 2, ainsi que deux plateaux de tournage et des cabines de commentateurs. Selon les informations de SportBusiness.Club, à moyen terme, une “remote production” est envisagée: cette solution permet de réaliser la production des matchs à demeure dans les locaux non dans les camions-régie. Cette solution permet de faire des économies, notamment sur le déplacement des équipes techniques. Pour cela, il faudra passer un accord avec la LFP.

Qui contrôle Mediapro ? Le groupe, qui a son siège en Espagne, est détenu par Orient Hontai Capital depuis le 16 février 2018. Le groupe chinois a pris le contrôle de la maison mère Imagina, qui détient notamment Mediapro, pour « près d’un milliard d’euros », a indiqué l’AFP à l’époque, en précisant « qu’une partie servira à couvrir une dette du groupe espagnol ». Orient Hontai Capital a pris le contrôle de 53,5% d’Imagina grâce aux rachats des parts que Torreal (22,5%), Televisa. (19%) et Mediavideo (12%) détenaient dans le groupe. Le solde est dans les mains du groupe britannique de communication WPP (22,5%) et deux des membres fondateurs du groupe, Tatxo Benet (12%) et Jaume Roures (12%). L’opération a valorisé Imagina à 1,9 milliard d’euros.

© SportBusiness.Club Août 2020


Voir la conférence de présentation de Téléfoot