Un tiers des sportifs déconfinés veut faire plus de sport.

Pour ce premier jour de dé-confinement ce sera tournée générale… de sport. Depuis aujourd’hui (lundi 11 mai), plus besoin d’attestation, de respecter une tranche horaire et un rayon d’un kilomètre pour s’adonner au sport. De quoi libérer un public en manque de transpiration. Selon une étude réalisée par Odoxa* près des deux-tiers des Français (64%) affirment que l’activité physique leur a manqué durant ces dernières huit semaines, et même “beaucoup” pour un quart (25%). Toutefois, comme la crise sanitaire du coronavirus est encore loin d’être derrière nous, les sportifs amateurs devront encore suivre certaines règles : seulement une pratique sportive individuelle en extérieur, pas de sports collectifs, ni de combat ou de contact.

D’après Odoxa, 59% des Français jugent ces restrictions “bien équilibrées”. A l’inverse, 16% estiment qu’elles sont trop strictes. Pour autant, si la liberté de faire du sport s’ouvre un peu, la majorité des sportifs interrogés (56%) indique qu’il fera “autant” de sport que pendant le confinement. Un gros tiers (36%) affirme qu’il en fera davantage. Parmi les pratiques envisagées, la marche et la randonnée recueillent les trois quarts des suffrages (75%), loin devant le vélo (43%) peut-être un peu sous-évalué car la bicyclette apparaît en ville comme le moyen de transport idéal pour respecter la distanciation physique.

Il faudra ça pour des Français bien perturbés par huit semaines de confinement. Selon le dernier Baromètre Sport Santé de la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV), 43% affirment avoir des difficultés à se rappeler quel jour nous sommes et 34% ne seraient plus conscients de l’heure qu’il est. Des taux qui sont plus élevés chez les moins de 35 ans. Les Français sortent du confinement avec un état de forme physique qu’ils s’auto-évaluent à 6,6 sur 10. Peut mieux faire : les prochaines semaines permettront d’améliorer ce score.

© SportBusiness.Club Mai 2020


Le sport en déconfinement*

  • Comment jugez vous les règles imposées à la pratique sportive à partit du 11 mai ?
    • Bien équilibrées : 59%
    • Trop strictes : 16%
    • Pas assez strictes ; 25%
  • Depuis le début du confinement, diriez-vous que les activités physiques et sportives vous manquent ?
    • Oui, beaucoup : 25%
    • Oui, un peu : 39%
    • Non, pas vraiment : 27%
    • Non, pas du tout : 9%
  • A partir du 11 mai, pensez-vous faire davantage, moins ou autant de sport et d’activités physiques qu’actuellement ?
    • Davantage : 36%
    • Autant : 56%
    • Moins : 8%
  • Pour chacune des activités physiques et sportives suivantes, dites-nous si vous comptez la pratiquer à partir du 11 mai :
    • De la marche, de la randonnée 75%
    • Du vélo : 43%
    • Des sports d’intérieur praticables chez vous (musculation, fitness, yoga…) : 37%
    • De la course-à-pied : 23%
    • Des sports de plein-air non collectifs (sports nautiques, de montagne, de glisse…) : 17%
    • Du tennis : 7%

(*) Sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama les 5 et 6 mai 2020 auprès de 1.005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus dont 755 sportifs (pratiquant une activité physique ou sportive en temps normal).