Une année de sport à la télé dans monde, vue par Médiamétrie

De la Coupe du monde de rugby 2019 au Japon, à l’arrêt des compétitions sportives au premier semestre 2020, et la mise en place d’offres sportives audiovisuelles alternatives, Médiamétrie retrace une année de sport à la télé dans le monde dans son Yearly Sport Kay Facts qui vient d’être publié.

« Les détenteurs de droits, chaînes de télévision et autres acteurs du sport se sont réinventés pour proposer des contenus attractifs et préparer le retour attendu des manifestations sportives, explique Yassine Berhoun, Directeur Sport chez Glance (ex Eurodata Worldwide). L’offre de sport diffusée pendant la saison 2019/2020 a logiquement baissé mais a aussi connu des succès d’audience dans de nombreux pays, notamment avec la reprise des compétitions à l’issue du confinement ».

Voici les principaux résultats.

La Coupe du monde de rugby Japan 2019

Au Japon, pays organisateur, six matchs du mondial se sont placés dans le Top 10 des meilleures audiences sportives de la saison. Ainsi, le quart de finale perdu des japonais face aux Springbok d’Afrique du Sud a été la meilleure audience sportive avec 11,6 millions de téléspectateurs sur NHK G et une part d’audience (pda) de 57,4%. En Afrique-du-Sud, la finale gagnée par ces derniers face à l’Angleterre, a réuni 4,8 millions de téléspectateurs sur SABC 2 avec une pda de 40%. Le succès a été plus important chez les perdants : 9,1 millions sur ITV au Royaume Uni, avec une pda de 67%.

Les offres sportives alternatives

Pendant le confinement, alors que le sport était à l’arrêt au premier semestre 2020, plusieurs chaînes européennes ont proposé des rediffusions des plus grands moments de sports nationaux. En France, la Chaîne l’Equipe a réuni 600 000 téléspectateurs pour la finale de la Coupe du Monde de football 2018 : France / Croatie. En Allemagne et en Espagne, ARD a rassemblé 1,6 million de téléspectateurs pour la rediffusion de la finale 2014… remportée par l’Allemagne.

En parallèle, quelques événements sportifs virtuels ont connu de relatifs succès, comme en Belgique avec le Tour des Flandres virtuel sur EEN suivie par plus de 600 000 téléspectateurs, avec une pda de 56% dans cette partie du pays. Aux Etats-Unis, c’est la Draft virtuelle de la NFL, diffusée en simultané sur 4 chaînes, qui surpris avec une audience de 15 millions de téléspectateurs, soit 37% de mieux que l’édition 2019 qui s’était déroulée dans des conditions normales.

Faute de sport en direct, le public s’est également tourné vers les fictions. Cela explique le succès de The Last Dance, la série sur Michael Jordan, qui aux Etats-Unis a été suivie en moyenne par plus de 6,7 millions de téléspectateurs, avec une pda moyenne de 7,8%. Il s’agit de la plus forte audience de l’histoire pour un documentaire sur ESPN.

Les audiences du retour du sport

Au début du printemps, la reprise des compétitions de football était très attendue en Europe. En Allemagne, les deux premiers multiplex de la Bundesliga sur la chaîne gratuite Sky Sports News HD a réalisé une audience supérieure à 2,5 millions de téléspectateurs. En Italie, la finale de la Coupe, entre Naples et la Juventus, a même signé la meilleure audience de la saison avec 10,2 millions de téléspectateurs et une pda de 39,3% sur Rai 1. C’est 3 millions de plus qu’en 2019 pour la Coppa Italia. Durant l’été, la finale de la Ligue des Champions à Lisbonne (Portugal) a été la meilleure audience sportive de la saison en France et en Allemagne : 11,4 millions de téléspectateurs sur TF1 et pda de 44,4% ; 12,8 millions sur ZDF et pda de 39,6%.

Ailleurs, on a préféré d’autres disciplines. C’est le cas aux Pays-Bas avec un combat de MMA sacrée meilleure audience de la saison, celui du champion local Badr Hari. Il a été regardé par 3,6 millions de téléspectateurs avec une pda de 52% sur la chaîne Veronica. En Irlande, c’est un sport plus endémique qui a eu les faveurs des téléspectateurs : la finale du championnat de football gaëlique entre Dublin et Kerry? L’événement a été regardé par près d’un million de téléspectateurs sur RTE2 et une pda de 71%.

© SportBusiness.Club Décembre 2020