Vivement que l’on revienne au stade !

Optimistes, ou pas ? Un peu moins de la moitié des supporters de football (48,2%) pense que les portes de leur stade préféré se réouvriront d’ici la fin de la saison afin d’y voir un match, “en vrai”, selon une enquête* que doit publier l’Observatoire du Sport Business et réalisée en collaboration avec YouGov et Vertigo Research. Trois populations ont été interrogées sur la prochaine réouverture des enceintes sportives au public : les fans de football, les “addicts”, qui se rendaient au stade au moins 20 fois par an dans le monde d’avant, et des professionnel de l’économie du sport.

Les addicts sont les plus optimistes. Ils ont hâte de revenir encourager leur équipe. Un peu plus des deux-tiers (77%) pensent que ce sera possible d’ici l’automne prochain, contre 69% chez les fans de football et 65,2% chez les professionnels, les plus pessimistes en matière. Toutefois, même si le huis clos est levé rapidement, seuls 46,1% des addicts seraient près à y retourner aussi souvent qu’avant.

Gel pour tout le monde

Le risque sanitaire est évidement le premier frein pour retourner dans une enceinte sportive. Du coup, l’Observatoire du Sport Business a demandé quelles mesures pourraient rassurer les supporters et les convaincre de revenir dans un stade. La mise à disposition de gel hydroalcoolique fait l’unanimité, tout comme le port du masque chez les fans et les addicts. Mais les membres de ces deux groupes seraient également rassurés si chacun passait par un portique de désinfection à l’entrée. De manière générale, personne ne veut entendre parler de tests ou de passeport sanitaire pour aller encourager son club.

De même, pour les deux populations de supporters, il n’est pas question de réduire la jauge des stades : 60,2% sont même prêts à y revenir même si la capacité n’y était pas limitée. Cette solution semble pourtant la piste de travail la plus probable pour que le gouvernement autorise la réouverture des enceintes sportives au public. Du coup, si cette jauge devait être réduite, une capacité maximale à 50% apparaît la plus raisonnable auprès de tous les publics. Tous patientent en attendant le monde d’après, celui des stades, même à moitié plein, mais avec ses supporters.

© SportBusiness.Club Février 2021

(*) Enquête « Grand Public » menée auprès de 1 000 personnes représentatives de la population française (18+). Sondage effectué en ligne, du 20 au 21 janvier 2021, sur le panel propriétaire de YouGov. Données pondérées pour être représentatives des adultes français.

Enquête « fans » menée auprès de 769 fans de sport âgés de 13 ans et plus interrogés en ligne via la mise en place de questionnaires sur différents sites de supporters et les réseaux de l’Observatoire du Sport Business. Terrain d’enquête réalisé par Vertigo Research du 25 janvier au 2 février 2021.

Enquête « professionnels du sport » menée auprès de 70 professionnels du sport (clubs, ligues, fédérations, médias, annonceurs, distributeurs) interrogés en ligne via la mise en place de questionnaires sur les réseaux de l’Observatoire du Sport Business. Terrain d’enquête par Vertigo Research du 25 janvier au 1 février 202