Voile. Charal prolonge jusqu’en 2026 avec Jérémie Beyou

Sponsoring. Mathieu Bigard, directeur de Charal, a annoncé le prolongement de l’engagement du groupe alimentaire dans la voile, et derrière son skipper Jérémie Beyou, de quatre années supplémentaires, jusqu’en 2026. La marque de viande a débuté dans le sponsoring sportif en 2017 avec un programme sportif en Imoca, un monocoque de course de 60 pieds. « L’ambition centrale sera le Vendée Globe 2024 », a précisé le dirigeant qui a confié qu’un nouveau bateau était déjà en chantier.

L’entreprise poursuit dans la voile en s’appuyant sur des retours sur investissement qui ont donc été jugés satisfaisants : 10 millions d’euros de retombées médias en équivalent espace publicitaire, selon Kantar Media, pour les trois premières courses, la Transat Jacques-Vabre, la Route du Rhum et le Vendée Globe. Ces retombées ont été estimées à 23 millions d’euros concernant les retombées autour du skipper, Jérémie Beyou.

L’équivalent de deux campagnes TV

Sur le seul Vendée Globe 2020/2021, ces retombées ont été de 4,5 millions d’euros. Charal a été la 4e marque sur ce critère. Interrogée lors d’un point presse en visio-conférence par SportBusiness.Club, Stéphanie Berard-Gest, directrice du marketing de Charal, a indiqué que l’investissement du groupe dans ce programme de sponsoring voile s’élevait « à l’équivalent de deux campagnes publicitaires annuelles à la télé ». Le coût du nouveau bateau se situe, lui, « au prix du marché, » a répondu Mathieu Bigard, « soit entre 5 et 6 millions d’euros ».

Par ailleurs, les dirigeants de Charal se sont félicités du niveau de connaissance de ce sponsoring sportif par le grand public : ce taux de notoriété est passé de 12% en décembre 2019, à 19% un an après, et enfin 27% en décembre dernier, soit 15 points de gagnés en deux ans, selon une étude réalisée par Repères. Enfin, la marque a profité de ce partenariat pour développer une gamme de produits d’alimentation destinés aux sports outdoor.

© SportBusiness.Club Mai 2021

Retombées* de Charal au Vendée Globe 2020/2021

  • Retombées totales : 4,5 millions d’euros
    • Télévision : 63%
    • Presse : 31%
    • Médias numériques : 4%
    • Radio 2%

(*) Source Kantar Média. Retombées estimées en équivalent espace publicitaire pour la marque Charal durant le Vendée Globe 2020/2021.