Voile. Pas de course au large à Paris 2024, la fédération française prend acte

Jeux olympiques. La Fédération Française de Voile, qui avait œuvré pour amener la course au large en double mixte au programme des Jeux olympiques de Paris 2024, prend acte de la décision de World Sailing et du Comité international olympique (CIO) d’avoir finalement opté pour des épreuves de kiteboard féminin et masculin.

« Suite à la volonté du CIO de moderniser ses épreuves, nous avons été plusieurs Nations à porter le projet de la course au large au sein de World Sailing, indique Jean-Luc Denéchau, Président de la Fédération française de voile, dans un communiqué. Cette pratique répondait aux différentes attentes du CIO de proposer une épreuve innovante et engageante pour le grand public. La course au large avait en effet de nombreux atouts en termes de spectacle sportif. Ce « Marathon des mers » avait un potentiel d’images très important et sa déclinaison virtuelle permettait d’engager des centaines de milliers de joueurs ».