Droits TV : 1 milliard la Ligue 1 ?

Atteindra ? Atteindra pas ? Demain mercredi 28 mai, la Ligue de football doit attribuer les droits TV de la Ligue 1 pour quatre saisons, de 2020/2021 à 2023/2024. La LFP espère atteindre le milliard d’euros de recettes… avec beaucoup d’optimisme. Seuls Canal+ et Be In Sports paraissent encore aujourd’hui en mesure de sortir le chéquier pour continuer à diffuser les matchs du championnat de France de football.

Pour les deux diffuseurs, le prolongement semble en effet être une priorité stratégique. Canal+ verse actuellement 540 millions d’euros pour diffuser les deux principaux lots. Pourtant, la direction de la chaîne a indiqué que Canal pouvait très bien vivre sans football, grâce aux séries et au cinéma. Dur à croire pour un groupe qui a toujours clamé construire son modèle économique sur ces trois piliers et est particulièrement attaqué sur celui des fictions par Netflix et les autres plateformes de diffusion.

De son côté, Be In Sports, qui cumule les pertes depuis son lancement il y a six ans, joue un peu son salut avec cet appel d’offres : La Ligue 1 est un feuilleton quasiment indispensable pour une chaîne payante par abonnement. Propriété des Qataris, Be In Sorts paie actuellement 186,5 millions d’euros à la LFP.

Qui pourrait faire monter les enchères ?

Les autres protagonistes potentiels ont jeté l’éponge, du moins l’affirment-ils. SFR, par la voix d’Alain Weill, son Pdg, insiste sur le fait que la Ligue 1 n’est pas une priorité pour l’heure. Il est vrai que le groupe doit déjà digérer le dossier Ligue des Champions et Ligue Europa acquis en exclusivité : 350 millions d’euros par saison dès l’été prochain. Quant à Discovery, le groupe américain préfère se concentrer sur les droits des Jeux olympiques achetés 1,3 milliard d’euros pour sa chaîne Eurosport.

Qui d’autres alors pour tenter de faire monter les enchères ? Peut-être les géants de l’internet comme Facebook, Twitter, Amazon ou Netflix. Toutefois, ce ne serait certainement que dans une moindre mesure. Les Gafa tentent l’expérience du sport aux Etats-Unis et attendent les retours sur investissement. Si c’est le cas, ces acteurs pourraient jouer un rôle très important en Europe et ailleurs. C’est sans doute trop tôt en 2018 en France et en Europe.

Les agences de marketing sportif invitées

S’il y a une surprise, elle viendra plutôt sans doute de la part d’une agence de marketing sportif. Une structure privée qui pourrait acheter un ou plusieurs lots et se charger de les revendre par petits bouts pour rentabiliser leurs achats. Une solution possible pour un lot rassemblant des matchs événementiels dont les chaînes en clair sont friandes.

«Nous serions ravis d’avoir une chaîne en clair», avait affirmé Didier Quillot, directeur général de la LFP lors de la présentation de l’appel d’offres en mettant en exergue son lot n°5, celui rassemblant le match du Trophée des champions trois journées de multiplexes, ainsi que les matchs des barrages de la Ligue 1.


Appel d’offres 2020/21 à 2023/24 : les sept lots mis en jeu

Lot 1 :

  • Un match en direct par journée de championnat, diffusé le dimanche soir à 21 heures, avec le Top 10 (pour 10 journées) et un match de 3e choix (pour 28 journées)
  • Deux magazines, d’avant match et après match le dimanche soir

Lot 2 :

  • Deux matches en direct par journée de championnat, diffusés le vendredi à 21h00 et le samedi à 17h00, avec des matches à sélectionner parmi les choix 1 (hors Top 10) à 5
  • Un magazine d’avant-match le vendredi soir (présentation de la journée)

Lot 3 :

  • Deux matches en direct par journée de championnat, diffusés le samedi à 21h00 et le dimanche à 17h00, avec des matches à sélectionner parmi les choix 1 (hors Top 10) à 5
  • Un magazine d’après-match le samedi soir

Lot 4 :

  • Cinq matches en direct par journée de Championnat, diffusés le dimanche à 13h00 (un match de choix 6) et à 15h00 (quatre matches de choix 7 à 10)
  • Un magazine le dimanche matin
  • Un match en co-diffusion par journée de Championnat, à choisir entre des choix 2 à 5

Lot 5 :

  • Trophée des Champions
  • Trois journées Multiplex (J19, J37 et J38)
  • matches de barrages Ligue 1 Conforama/ Domino’s Ligue 2.

Lot 6 :

  • extraits en quasi-direct sur tous les matches
  • magazine en vidéo à la demande.

Lot 7 :

  • magazines du lundi et du jeudi.