A Wimbledon, Barclays entre fraises et “greenwashing”

Mauvaise surprise pour Barclays. La banque britannique qui vient de s’associer à Wimbledon pour une somme estimée à plus de 20 millions de livres annuels (environ 23 millions d’euros), doit Lire la suite ici...
.

SPORTBUSINESS.CLUB

Ce contenu est réservé aux abonnés,
Vous pouvez le consulter à tout moment.

S'abonner

Profitez de nos offres
en accès illimité.

Se connecter

Consultez tous nos accès
Premium