CNOSF et CPSF font équipe de France commune

C’est d’une seule voix et dans une tenue unique que les athlètes olympiques et paralympiques se présenteront cet été aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Le projet date d’il y a un an, mais l’annonce a été faite ce mercredi 14 avril à l’occasion du J-100 de la cérémonie d’ouverture des J.O. . Les photos ont été prises et les vidéos tournées… et la crise sanitaire du covid-19 s’est invitée, repoussant les Jeux d’une année, ainsi que le projet.

Concrètement, cette équipe de France commune se traduit par un site internet unique piloté conjointement par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et le Comité paralympique sportif français (CPSF), et simplement intitulé “équipedefrance.com”. Un nom unique sera également utilisé sur les réseaux sociaux : “@equipeFRA”.

« Dans le sens de Paris 2024 »

« Cette décision est l’aboutissement d’un chemin progressif, a expliqué Denis Masseglia, président du CNOSF. Nous faisons déjà des campagnes de communication communes. Nous avons franchi le pas de manière naturelle ». Marie-Amélie Le Fur, présidente du CPSF, n’a pas été difficile à convaincre : « C’était aussi une demande des athlètes, a-t-il indiqué. Il existe déjà beaucoup d’échanges entre eux. La nouvelle gouvernance partagée du sport, la mise en place de l’Agence nationale du sport et la perspective des Jeux de Paris 2024 ont accéléré cette unification ».

Pour Paris 2024, justement, cette équipe de France commune s’inscrit dans le concept que souhaite les dirigeants des Jeux. « Nous sommes les premiers Jeux olympiques et paralympiques à avoir un logo commun, a indiqué Tony Estanguet, son président. Nous avons également des sites de compétition en commun. Nous passons maintenant une étape avec cette équipe. Ca va dans le bon sens ». L’étape d’après serait carrément la création d’une institution sportive commune. C’est déjà le cas aux Etats-Unis et en Norvège. Peut-être après Paris 2024 ? De quoi être encore plus fort pour séduire des partenaires également.

© SportBusiness.Club Avril 2021