Comment le Meeting du Val d’Oise s’adapte au huis clos

Il aurait été plus facile d’annuler et de reporter d’une année. Les organisateurs du Meeting d’athlétisme du Val d’Oise, qui se tiendra samedi 13 février 2021, à Eaubonne (Val d’Oise), ont préféré tenir et s’adapter aux circonstances. Ainsi, le rendez-vous jusqu’alors exclusivement réservé aux féminines, sera exceptionnellement ouvert aux athlètes masculins. « Il s’agit d’une saison particulière, avec des règles particulières, confie Lahcen Sahli, responsable du plateau du meeting. Plutôt que de risquer de ne pas avoir certaines athlètes étrangères, nous avons réservé le meeting aux licenciés en France. Et au final, nous aurons les meilleurs français ».

Comment d’une contrainte, en tirer un avantage. Privés de compétitions à cause de la crise sanitaire et limités dans leurs déplacements, les athlètes tricolores sont en manque de compétition. « Nous aurons un championnat de France avant l’heure, se réjouit Lahcen Sahli. Les meilleurs trouveront une occasion de s’affronter entre-eux ». Au total, 150 athlètes, pas un de plus, seront autorisés à courir. Les organisateurs devront jouer serré car au maximum 250 personnes sernt autorisés dans l’enceinte couverte du Centre de hautes performances sportives du Val d’Oise (CDFAS).

« Ce meeting, c’est aussi un message que nous envoyons aux autres organisateurs, insiste Lahcen Sahli. On peut organiser ! » D’autant que, malgré le huis clos, le Meeting sera également bien exposé. Là encore, c’est une histoire d’adaptation. L’organisation produire les images en direct, avec un dispositif de 10 caméras et une retransmission, gratuite, sur plusieurs supports numérique, dont le site internet du Conseil départemental du Val d’Oise… et Twitch. La plateforme sociale audiovisuelle s’impose de plus en plus dans l’univers du sport. « C’est très important de multiplier les canaux de retransmission, assure Lahcen Sahli. Et les circonstances nous permettent aussi de parler ainsi à une cible plus jeunes aussi ». Ces adaptations forcées offrent des expériences qui seront forcément bénéfiques pour l’avenir.

© SportBusiness.Club Février 2021