Le marché du sponsoring en Europe a reculé de 23%

Etudes. Le marché européen du sponsoring, tous secteurs d’activités confondus (y compris le sport), a reculé de 23% en 2020 selon l’enquête annuelle réalisée par Nielsen Sports pour l’ESA (European Sponsorship Association). Ce marché, estimé à 30,69 milliards d’euros en 2019 est tombé à 23,63 milliards l’an passé. Il s’agit du niveau le plus bas depuis 2010.

L’arrêt des activités économiques, lié à la crise sanitaire du covid-19, explique cette forte baisse. La France, 5e marché européen, a subi un recul de 32% avec des dépenses estimées à 1,19 milliard d’euros dans le sponsoring. C’est juste un peu moins que l’Italie (-33%), pays le plus impacté par la crise. L’Irlande (-26%), l’Espagne (-23%) et l’Allemagne (-22%) ont également enregistré des baisses importantes.

Le football a été le secteur le plus investi par le sponsoring avec 49% du nombre total des transactions enregistrées. L’e-sport et les sports électroniques, qui ont progressé pendant les périodes confinement, représentent 12% des accords, transactions, suivis du handball, du basket-ball et du rugby.

© SportBusiness.Club Avril 2021

Dépenses en sponsoring en Europe

AnnéeEuropeFrance
201426,44 Md€1,77 Md€
201525,70 Md€1,76 Md€
201627,26 Md€1,83 Md€
201727,69 Md€1,59 Md€
201830,10 Md€1,62 Md€
201930,69 Md€1,76 Md€
202023,63 Md€1,19 Md€
Sources : European Sponsorship Association (ESA), Nielsen Sports.