Les enceintes sportives premières sur les vaccinodromes

Crise sanitaire. La France devrait compter 46 “super centres” de vaccination, rapporte le Journal du Dimanche qui a répertorié les sites. Parmi eux figurent plus d’une vingtaine d’équipements sportifs qui vont, durant plusieurs semaines, se transformer en vaccinodromes, où les candidats au sérum contre le covid-19 pourront parfois côtoyer les athlètes de haut niveau, comme au Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines où l’équipe de France sur piste poursuit sa préparation pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Enceintes sportives transformées en vaccinodromes

  • Saint-Denis : Stade de France
  • Lyon-Décines : Groupama Stadium
  • Lyon : Palais des Sports de Gerland
  • Marseille : Orange Vélodrome
  • Le Havre : Stade Océane
  • Rennes : Stade Robert-Poirier
  • Rouen : Kindarema
  • Dieppe : Maison des sports
  • Nîmes : salle omnisports
  • Carcassonne : Stade Albert-Domec
  • Brest : Arena
  • Valenciennes : Gymnase de l’école Jean-Mineur
  • Caen : Gymnase de la caserne des pompiers
  • Bourges : Complexe sportif du Prado
  • Pontivy : Gymnase de Kerantré
  • Saint-Dizier : ancien magasin Décathlon
  • Marcq-en-Bareuil : Hippodrome
  • Liévin : Aréna stade
  • Olivet : Gymnase du Larry
  • Saint-Avertin : Gymnase des 11 arpents
  • Vannes : salle omnisports de Kercado
  • Boulogne-sur-Mer : Palais des sports Damrémont