Les Français attendent des marques engagées… maintenant

En-ga-gez-vous ! Une étude de M6 Publicité* montre, une nouvelle fois, que les consommateurs attendent toujours plus d’engagement de la part des marques et des entreprises. Et la crise sanitaire aurait renforcé cette attente. La régie publicitaire du groupe M6 rappelle, dans sa dernière enquête sur les tendances de consommation et en citant un sondage Edelman, que 74% des Français considèrent que les leaders d’entreprise doivent prendre en main le changement sans attendre que le gouvernement ne leur impose. D’ailleurs, 71% des Français déclarent faire très attention à ce que les marques qu’ils achètent soient en accord avec leurs valeurs.

C’est vrai en général. Ce l’est aussi dans l’univers du sport. Certains groupes se sont déjà engagés dans cette nouvelle direction, plus soucieuse de l’environnement comme Adidas qui s’est lancé dans une “dette verte” en levant des fonds pour atteindre ses objectifs de développement durable. Schneider Electric, partenaire majeur du Marathon de Paris, a été nommée “entreprise la plus durable au monde” par le magazine Corporate Knights.

Face à elles, les entreprises ont des publics de plus mobilisés sur les questions environnementales. Ainsi, selon l’étude de Sociovision, la moitié des Français (49%) admettent êtres “mobilisés” en réalisant régulièrement un nombre minimum d’actions pour réduire leur impact sur la planète : c’est 5 points de mieux qu’en 2019. Le seul groupe des “fortement mobilisés” s’élève à 22% et a gagné 4 points. Cette progression s’expliquerait par le choc de la crise sanitaire. D’ailleurs, indique l’étude, près de la moitié des Français (46%) estime que l’épidémie du covid-19 est une conséquence directe de la crise écologique.

© SportBusiness.Club Avril 2021

(*) Etude Sociovision pour M6 Publicité réalisée du 7 au 13 octobre 2020 auprès d’un échantillon de 1 000 Français âgés de 18 à 65 ans.

  • Les Français “engagés”
    • Fortement mobilisés : 22% (+4 points vs 2019)
    • Moyennement mobilisés : 27% (+1 point vs 2019)
    • Faiblement mobilisés : 37% (-2 points vs 2019)
    • Démobilisés : 14% (-3 points vs 2019)