Paris 2024 : derniers devoirs avant Noël

Le Conseil d’administration de Paris 2024, qui se réunit ce jeudi 17 décembre, en visio-conférence, marque la fin d’une étape importante dans la construction des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. A l’issue de cette réunion sera adopté un nouveau budget et surtout le programme sportif des Jeux sera quasi-définitivement acté. « Tout sera en ordre de marche, indique-t-on en interne. Le travail acharné réalisé a permis de garder un concept inspirant et de renforcer les aspects responsables et durables »

Outre le fait d’avoir bouclé le calendrier des compétitions des Jeux, les dirigeants des Jeux de Paris 2024 se réjouissent d’avoir trouvé « près de 300 millions d’euros d’économie » sur le budget propre à l’organisation, notamment en réduisant le nombre de sites (4 de moins par rapport au plan initial) ou en les mutualisant au mieux entre les “olympiques” et les “paralympiques”. Ce travail a permis aussi d’améliorer les prévisions sur les recettes de billetterie grâce à une augmentation de la jauge totale.

Pour autant, les équipes de Paris 2024 ne baisseront pas les bras en 2021. Plusieurs chantiers vont ainsi s’ouvrir, ceux, par exemple, des fan-zones, du parcours de la flamme ou des cérémonies. Il faudra ainsi relancer le processus de création pour la séquence Paris 2024 en fin de la cérémonie de clôture des Jeux de Tokyo l’été prochain. « Ce moment sera un marqueur fort, » confie-t-on au sein du Comité d’organisation. En 2021, seront également lancés les premières initiatives de l’olympiade culturelle, et distribués les premiers fonds aux fédérations dans le cadre d’appels à projets. Et puis, il faudra faire les cartons : en février, tout Paris 2024 s’installera dans son nouveau siège, à Aubervilliers (Seine Saint-Denis), à quelques encablures du futur stade olympique. Les Jeux se rapprochent vraiment.

© SportBusiness.Club Décembre 2020.