Pas d’Euro d’athlétisme, mais le Crédit Mutuel honore ses engagements

Partenaire majeur des Championnats d’Europe 2020 d’athlétisme, le Crédit Mutuel a décidé d’allouer le budget consacré à l’événement, annulé fin avril par la fédération française (FFA) en raison de la crise sanitaire, aux clubs. L’enveloppe de 150 000 euros destinée à associer le nom de la banque à l’Euro parisien, initialement programmé du 25 au 30 août, sera distribuée en fonction des projets présentés, que ce soit de la formation, de la promotion de l’athlétisme ou la mise en place d’un événement local, par exemple. L’aide ira de 1 500 euros, pour les clubs de moins de 50 licenciés, à 3 000 euros pour ceux de moins de 150.

« Quand la fédération nous a interrogé pour nous présenter cette idée, nous n’avons pas hésité, assure Daniel Baal, Directeur général du Crédit Mutuel Alliance Fédérale. Cette réaffectation nous a semblé une bonne manière de rebondir après la crise et d’encourager la reprise de la pratique ». C’est la FFA, via un jury, qui allouera cette enveloppe. Soixante-dix clubs pourront bénéficier de cette aide.

Pour Daniel Baal, cette décision semblait naturelle. « Le Crédit Mutuel a de nombreux partenariats, dans le sport et la culture, et à aucun moment nous avons pensé récupérer les budgets qui devaient être engagés, explique le dirigeant. Nous avons maintenu nos engagements même si l’événement était annulé ». Un retrait, pour une banque, sensée soutenir ses clients dans le moments difficiles, aurait certainement été problématique pour l’image de l’enseigne. « Nous sommes un partenaire solidaire, et ce mot, “partenaire” est très important car nous ne sommes pas un simple sponsor, poursuit Daniel Baal. Nous nous sentons engagés, encore plus durant cette période ».

© SportBusiness.Club Décembre 2020