Peace and Sport va mesurer le ROI de ses actions de mécénat

A l’occasion de la Journée internationale de la Paix, ce lundi 21 septembre, Peace and Sport lance son application numérique. Laurent Dupont est le directeur général de l’ONG dont l’un des objectifs est de développer des programmes éducatifs à travers le monde en s’appuyant sur le sport et ses valeurs. Il explique que l’un des outils de cette application va permettre de mesurer concrètement les résultats des actions entreprises. Il devrait permettre de rassurer les marques et d’attirer les investissements des entreprises du monde privé.

Peace and Sport lance une nouvelle application. Quel sera son rôle ?

Laurent Dupont : « Cette application est destinée aux animateurs, éducateurs mais et aussi aux enseignants, qui n’évoluent pas forcément dans l’univers du sport mais peuvent l’utiliser comme outil de travail auprès des jeunes. Elle traduit sur le numérique la méthode de travail mise au point par Peace and Sport et développée depuis plus de 13 ans. Celle-ci utilise le sport pour enseigner des valeurs positives telles que l’estime de soi, le dialogue et le respect aux bénéficiaires d’un programme cible. L’application, créée en collaboration avec l’entreprise niçoise My Coach, rassemble une plateforme d’e-learning avec des cours destinés aux animateurs, éducateurs et aux enseignants. Elle rassemble vidéos et tutos permettant d’appréhender au mieux les fondamentaux de la méthodologie. De plus, cette application est un outil au service de la mesure de l’impact permettant à ses utilisateurs d’évaluer et de mesurer concrètement leurs travaux grâce aux données collectées» un collectif de chercheurs indépendants effectueront des études externes dans les mois à venir afin de créer des études d’impacts au niveau international ».

Pourquoi ce dernier point est-il si important ?

L.D. : « Parce-que pour pouvoir mesurer l’impact des programmes mis en place partout dans le monde, nous devons mettre en place un dispositif qui montre l’impact positif de nos actions . De plus, c’est une demande – légitime- des bailleurs de fonds qui souhaite avoir des chiffres “clés” et ainsi mesurer le retour sur investissement ».

En quoi un partenariat avec une action menée par Peace & Sport peut-il être intéressant pour un acteur privé ?

L.D. : « Simplement parce que le monde change et qu’aujourd’hui les marques recherchent des investissements donnant du sens. Selon une étude de Linkedin, 83% des entreprises cherchent cet objectif. Par ailleurs, 54% des consommateurs affirment privilégier les marques qui apportent du sens à leurs actions. Aujourd’hui, les entreprises investissent pour démontrer leur savoir-faire et générer du business. Mais elles cherchent aussi à s’engager derrière des thématiques sociétales comme l’inclusion, la diversité ou la mixité. Les travaux menés par Peace and Sport peuvent marier tous ces enjeux pour les entreprises ».

© SportBusiness.Club Septembre 2020


Le sport comme outil de réinsertion sociale

Les Ateliers sportifs mis en place par Peace and Sport en France est un programme permettant de former des jeunes sans activités sociales ou professionnelles à un emploi. Le tout en utilisant le sport comme support. C’est le cas dans le BTP où 18.000 emplois sont ouverts. « Le sport et plus particulièrement l’escalade et la boxe, permettent à des jeunes non qualifiés d’apprendre le respect des consignes, de la hiérarchie et même des horaires, indique Laurent Dupont, directeur général de Peace and Sport. Dans cet exemple, nous pourrions envisager un partenariat avec une entreprise du bâtiment qui financerait des formations ».