« La compétition est primordiale pour les Cycles Lapierre »

Podcast. Directeur général des Cycles Lapierre, Thierry Cornec explique pourquoi la compétition sportive est dans l’ADN de la marque française, installée à Dijon (Côte d’Or). Il revient sur son partenariat avec les équipes cyclistes professionnelles masculine Groupama-FDJ, et féminine FDJ-Futuroscope-Nouvelle Aquitaine. Des associations qui vont au-delà d’un simple sponsoring.

Le dirigeant de Lapierre commente également les bons chiffres du marché du cycle en 2020 portés par l’engouement des Français pour la pratique du vélo, notamment en zones urbaines. Sa marque en a profité. Ce développement a permis d’attirer de nouvelles clientèles, et surtout d’augmenter le prix des unités vendues grâce aux vélos à assistance électrique, les VAE. Extrait.

Etre partenaire d’une équipe cycliste professionnelle comme Groupama-FDJ est-ce important pour Lapierre ?

Thierry Cornec : « C’est primordial. Gilles Lapierre, le petit-fils du fondateur, qui a repris la marque il y a 25 ans, était convaincu que l’innovation avec le sport et les sportifs pouvait permettre de progresser très rapidement. (…) L’ancrage de la marque dans la la compétition se fait sur nos deux segments principaux : la route et le VTT. Lapierre ancre son ADN de marque très fortement dans le sport et dans la performance. C’est une stratégie que nous allons continuer. (…) La présence en compétition apporte de la notoriété à la marque et de la caution à certains consommateurs au moment de leur achat. Il y a de l’image, mais ça va même plus loin avec certains partenariat. Celui avec l’équipe Groupama-FDJ est basé sur une collaboration de développement. Cela signifie que l’on développe nos nouvelles plateformes, c’est-à-dire un nouveau cadre, en collaboration avec eux. Ce type de collaboration est unique aujourd’hui dans le peloton professionnel. Ce partenariat sert notre image et nous permet de mettre sur le marché des vélos encore plus aboutis parce qu’ils ont été développés par des sportifs professionnels ».

© SportBusiness.Club Avril 2021


Ecoutez le podcast de Thierry Cornec