Tokyo 2020. Les réunions s’enchaînent pour désigner le nouveau président

Jeux Olympiques Tokyo 2020 (logos)

Jeux olympiques. Le comité de sélection des candidats, mis en place par le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 (Cojo) pour désigner son nouveau président suite à la démission de Yoshiro Mori, tiendra jeudi 18 février sa troisième réunion de travail en trois jours. Cinq critères ont été définis pour sélectionner les candidats.

Le ou la personnalité devra avoir une très bonne connaissance des Jeux et du sport en général, une compréhension approfondie de la Charte olympique, notamment sur l’égalité entre les sexes, la diversité ou l’inclusion, posséder expérience et une certaine notoriété internationale, maitriser totalement le contexte général des Jeux de Tokyo 2020 et son état actuel de préparation, et, enfin, avoir une grande aptitude organisationnelle et une capacité à fédérer toutes les parties prenantes.

Une liste de candidat(e)s potentiel(le)s sera soumise au Comité exécutif de Tokyo qui devra désigner son/sa président(e). Le Cojo souhaite une transparence sur ce processus qui devrait explicitement commenté une fois le choix fait et annoncé.

Mise à jour. Seiko Hashimoto, ministre du gouvernement japonais en charge des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, apparaît comme la favorite pour le poste de présidente du Cojo, indique la presse nipponne.