Le pari de FDJ avec le Loto rugby

«Faites l’essai». Le jeu de mot employé par FDJ dans ses publicités était facile. L’entreprise de jeux ne s’en s’est pas privé pour annoncer ce mardi 2 octobre sa nouvelle offre de paris sportifs autour du rugby : Loto Rugby. Le jeu est inspiré du Loto Foot lancé en 1997 et qui rassemble plus de 2 millions d’habitués selon FDJ. «Oui, évidemment nous avons profité de la Coupe du monde au japon pour lancer ce nouveau jeu : le timing était parfait», confie Richard Courtois directeur des paris sportifs chez FDJ qui affiche 3 milliards d’euros de mises réalisés en 2018 via les deux canaux de la marque Parions Sport, en boutique ou en ligne.

Le Loto Rugby fonctionne à la manière du football, en pariant sur une victoire, une défaite, ou un match nul, c’est-à-dire le fameux “1-N-2” mais avec en supplément une option “handicap” permettant de rééquilibrer les rapports de force entre-deux équipes en attribuant des points supplémentaires à celle supposée plus faible. Le nouveau jeu débute avec la Coupe du monde mais sera étendu aux matchs du Top 14 toutes les semaines dans une version comprenant une grille de sept matchs.

En revanche, inutile de chercher cette grille chez votre buraliste : FDJ a fait le pari de la dématérialisation totale pour son nouveau jeu. Tout passe par une application sur smartphone où le parieur construit sa grille qu’il ira ensuite valider et payer, via un code-barre, au sein du réseau physique de FDJ. «C’est un choix important, reconnaît Richard Courtois. Mais nous avons observé que cela fonctionnait bien et simplifie l’expérience client. C’est la première fois que nous ne fournissons pas de bulletin.» FDJ cible en priorité le public du rugby. La discipline est le quatrième sport en termes de paris sportifs pour l’entreprise de jeu.

© SportBusiness.Club. Octobre 2019