La banane fait son propre Tour de France

Sponsoring

Bienvenue dans la ville jaune ! Les Toulousains ont dû se frotter les yeux en apercevant sur les panneaux d’affichage de la ville rose les publicités de la Banane française. C’était à l’occasion de l’arrivée de la 11e étape du Tour de France à Toulouse, mercredi 17 juillet. La campagne de la Banane de Guadeloupe et Martinique, fournisseur officiel de la Grande boucle depuis deux ans, ne passe pas inaperçue. «Il s’agit d’une communication ciblée selon les villes étapes», indique Géraldine M’Barga M’Boa, responsable des relations publiques en charge des grands événements au sein de l’UGPBAN, l’Union des Groupements de Producteurs de bananes de Guadeloupe et de Martinique.

Depuis le départ du Tour en Belgique, la Banane française s’est fait remarquée de ville en ville en enchaînant les jeux de mots : “Un bon départ, une fois”, à Bruxelles, “Jaune et pétillante”, à Epernay et Reims, “Allez les jaunes”, à Saint-Etienne, “Voir Albi en jaune”… à Albi. Suivront “La Reine de Nîmes” et “Il était une Foix la petite Reine”. Le médiaplanning et l’achat d’espace ont été adaptés dans le temps et aux territoires afin de se caler avec les passages des coureurs dans la région. C’était le rôle de l’agence CA Communication qui a orchestré cette campagne.

15 tonnes de bananes distribuées

«C’était un choix stratégie pour émerger, indique Géraldine M’Barga M’Boa. L’an passé, pour notre arrivée comme partenaire du Tour, nous avions eu la chance de parrainer le classement par équipe. Cela nous avait donné beaucoup de visibilité. Nous ne l’avons plus en 2019 et il fallait trouver autre chose

En plus des affiches, les bananes de Guadeloupe et Martinique sont très présentes sur le Tour. Le matin, des animateurs en distribuent au public sur la zone départ. Elles sont également offertes aux invités du village, des cars hospitalité l’arrivée et sont aussi présentes en salle de presse pour les journalistes. Les bananes françaises se retrouvent encore dans les plateaux déjeuner concoctés par Sodexo pour les officiels du Tour et les invités VIP des partenaires. Au total, plus de 15 tonnes sont distribuées sur la Grande-Boucle. «Il y a même des cakes à la banane», se réjouit Géraldine M’Barga M’Boa.

La Banane de Guadeloupe et Martinique est associée depuis 15 ans avec le Marathon de Paris, et au Tour Voile depuis cette année. Deux événements d’Amaury Sport Organisation, comme le Tour de France. «La banane française représente 40% du marché français, indique la responsable des relations publiques. Cela représente 270.000 tonnes par an. Mais nous sommes concurrencés par les produits venant d’Amérique Latine et d’Afrique, moins chers. Nous devons donc montrer que nos bananes sont de meilleures qualité.» Le succès rencontré par le fruit jaune auprès des coureurs du Tour de France est certainement la meilleure des publicités.

© SportBusiness.Club. Juillet 2019.

1 Rétrolien / Ping

  1. OLBIA Conseil Cette semaine 29, Olbia a appris que…

Les commentaires sont fermés.