Eurosport construit son chalet à Issy-les-Moulineaux

On entendrait presque le crépitement des flammes dans la cheminée. Gros pull en laine sur le dos, chaussures de montagne aux pieds, Elisa Lukawski et Gauthier de Tessières sont dans leurs vêtements de sports d’hiver pour présenter Chalet Club, le magazine consacré au ski sur Eurosport France. Toutefois, si sur le plateau les pommes de pin, la statuette de chamois et l’épais tapis sont réels, le reste n’est qu’illusion. Bienvenue au premier chalet d’Issy-les-Moulineaux.

La chaîne de sport du groupe Discovery a profité de la saison hivernale et des championnats du monde de ski alpin (jusqu’à dimanche 17 février à Are en Suède) pour inaugurer son nouveau studio interactif. Finie la table en plein centre. Désormais, des murs vidéos mobiles et un fond vert permettent de transporter les journalistes et consultants dans n’importe quel univers. En l’occurrence, le cadre convivial d’un chalet montagnard avec vue imprenable sur la vallée et la télécabine.

Ne pas mentir au téléspectateur

«Plus qu’un décor, c’est un esprit que l’on peut maintenant mettre en place grâce à cette technologie, explique Olivier Desnos, réalisateur et directeur de l’antenne d’Eurosport France. Chaque émission peut bénéficier de sa propre identité. Cela ouvre une créativité nouvelle.»

Pour autant, si ces équipements, de plus en plus utilisés par les chaînes de télévision, ouvrent de nouveaux champs, la mise en place, elle, reste complexe. «Le plateau a demandé 3 à 4 jours de travail et nécessite 3 heures de préparation car tout doit être calibré au centimètre près,» confie Olivier Desnos. Ainsi, pas question pour les journalistes de Chalet Club de se lever du canapé dans lequel ils sont installés sous peine de voir leur tête disparaître de l’image. Ça serait dommage.

«Justement, nous avons beaucoup collaboré avec les équipes éditoriales afin que tout le monde soit à l’aise sur le plateau,» précise le réalisateur qui assure que son métier ne change pas à cause de la technologie. «C’est plus une évolution, affirme Olivier Desnos. La limite, c’est le respect du téléspectateur. Il ne faut pas le tromper par l’image qu’il regarde ou l’histoire qu’on lui raconte.» Eurosport compte décliner l’habillage virtuel de son studio pour d’autres disciplines, certainement le tennis, avec Roland-Garros, et le cyclisme lors du Tour de France.

© SportBusiness.Club. Février 2019.

Le plateau de Chalet Club sur Eurosport France.