Handball : Philippe Bana, nouveau patron “d’Allez les Bleus”

Fédérations

C’est sa petite fille de 5 ans qui a trouvé la meilleure définition du travail de son papa : Philippe Bana sera le nouveau chef “d’Allez les Bleus”, en référence aux équipes de France maintes fois victorieuses. L’ancien DTN de hand français a été élu président de la Fédération française de handball (FFHB), samedi 28 novembre 2020. Il s’est imposé avec une large majorité. La liste qu’il menait a obtenu 57,54% des voix exprimées lors du vote électronique réalisé durant de l’Assemblée générale qui s’est tenue de manière dématérialisée. Ses deux concurrents ont recueilli 32,51%, pour Jean-Pierre Feuillan, qui aura deux sièges au Conseil d’administration, et 9,95% pour Olivier Girault.

Elu pour 4 années, de 2020 à 2024, Philippe Bana est le 7e président de la FFHB. Il succède à Joël Delplanque, qui avait décidé de ne pas se représenter après 3 mandats. Ce denier a été nommé Président d’honneur de la fédération. Aussitôt élu, Philippe Bana a tendu la main à ses deux anciens adversaires. « Nous ne partons pas d’une page blanche, a-t-il déclaré. Nous avons trois programmes souvent proches. (…) Tout est déjà écrit. (…) Nous avons devant nous cette route qui nous conduit jusqu’en 2024 ensemble. (…) Nous allons partager ensemble ce que nous ferons dans le domaine territoriale, la capacité à rallier les familles amateurs et professionnelles, à avoir une éthique irréprochable, à changer de modèle économique et surtout faire cette reprise active du handball ».

« Repartir de l’école »

Le nouveau président, qui a insisté sur la future place de l’économie sociale et solidaire, est également revenu sur la problématique de la baisse des licenciés observée dans son sport depuis trois ans. « Il faut repartir d’en bas, de l’école, a-t-il indiqué. Il faut rétablir le lien entre l’éducation nationale et le handball ». Un discours qu’il tiendra sans doute devant Roxana Maracineanu, ministre chargée des Sports, avec laquelle il s’entretiendra dès le lendemain de son élection.

Philippe Bana, dont la première mission sera de faire redémarrer les compétitions au plus vite, a également précisé vouloir faire la promotion de disciplines comme le Beach Handball, le Hand à 4, le Handfit (programme de fitness), le HandEnsemble (sport adapté), le Baby-Hand ou le Mini-Hand, chargées de recruter auprès de nouvelles populations. Enfin, le nouveau président de la FFHB entend aussi réapaiser le hand français après une campagne où quelques coups ont été échangés. « Non, le handball ne se déchire pas, comme j’ai pu l’entendre, assure le nouveau président. Le handball va réaffirmer ses valeurs de contact, de force, d’entente, d’éducation, de santé. Le handball est une famille unie, prête à la reprise et à travailler ensemble ».

© SportBusiness.Club Novembre 2020