Le football français peut-il s’effondrer ?

Jamais le football français n’a été aussi proche du dépôt de bilan. Pourtant, il y a deux ans, quand Mediapro avait mis ses centaines de millions d’euros sur le tapis pour rafler l’essentiel des droits TV du championnat de France, les présidents de clubs rêvaient à ces lendemains qui allaient forcément chanter. Patatras. Le coronavirus allait tout mettre par terre : compétitions arrêtées, stades vides, recettes nulles… Et depuis la rentrée c’est Mediapro qui refuse de payer ! Une procédure de conciliation a été lancée, mais en attendant les millions du groupe audiovisuel espagnol, il faudra bien verser les salaires aux joueurs.

Dans le dossier, “Le foot français peut-il s’effondrer ?”, réalisé conjointement par NPA Conseil, Sportune.fr et SportBusiness.Club, toutes les pistes de sortie de crise sont explorées. Notamment pour le sponsoring. Le deuxième poste des ressources commerciales des clubs français, derrière les droits TV, a été multiplié par 2,3 en neuf saisons. « Je crains que l’impact sur les revenus des équipes de Ligue 1 soit, d’une manière générale, aux alentours de -20% pour le sponsoring pour la saison 2019/20, confie Jean-François Jeanne, président d’Infront France. Cette baisse devrait être identique pour la nouvelle saison ». Pas réjouissant, mais pas totalement dramatique.

En effet, la visibilité, si elle s’est en partie déplacée sur les réseaux sociaux, reste équivalente pour les marques. Celles-ci, et c’est sans doute un point faible pour les clubs français, sont très nombreuses. « Dix espaces différents à commercialiser existent sur un maillot de Ligue 1, contre… deux pour celui de la Bundesliga, en Allemagne, » observe Xavier Odonne, directeur commercial et marketing de Sportfive France. Un inventaire pléthorique qui de facto est financièrement dévalorisé. Rarifier l’espace à vendre permettrait aux maillots de Ligue 1 d’être plus rentables. Toutefois, la décision de réduire drastiquement le nombre de surfaces à commercialiser se heurtera à une majorité de présidents dont une grande partie des sponsors sont des entreprises territoriales.

© SportBusiness.Club Octobre 2020

2020/2021 : Le football français peut-il s’effondrer ? Un dossier réalisé par Sport Index, SportBusiness.Club et Sportune.fr. Disponible en format pdf ici.