Livres. Merckx, le Cannibale, William Fotheringham

Ce portrait du grand champion belge a été écrit par un anglais, journaliste du quotidien britannique The Guardian, donc avec une vision quelque peu différente de celle des nombreuses biographies consacrées à celui que le peloton et ses suiveurs surnommaient “Le Cannibale”. Sorti en 2017, le livre retrace la carrière d’Eddy Merckx à travers ses plus grands exploits en cyclisme, sa famille, ses adversaires, ses mythiques “teams”, Peugeot, Faema puis Molteni, et le tout sur fond des années 1960 et 70 qui furent celles de son rayonnement mondial.
Merckx, le Cannibale, William Fotheringham, Talent Sport, 286 pages, 22 euros.