Serge Lecomte finalement réélu à la Fédération française d’équitation

Au bout du suspense. Il a fallu un second tour, le seul durant cette campagne électorale au sein des fédérations françaises sportives de disciplines olympiques, pour que Serge Lecomte obtienne un nouveau mandat à la présidence de la Fédération française d’équitation (FFE). Ce sera son sixième. Ce mardi 27 avril 2021, a l’issue d’une nouvelle Assemblée générale, il a obtenu 55,38%* des voix exprimées, contre 44,62%* pour son opposante, Anne de Sainte Marie.

Serge Lecomte repart pour quatre ans, de 2021 à 2025, à la tête de l’instance sportive qu’il occupe, quasiment sans discontinuer, depuis 2004. Ce devrait être son dernier mandat, a-t-il laissé entendre lors de son discours, juste après la proclamation des résultats. « Cette campagne a duré longtemps, trop longtemps, a-t-il déclaré. Elle a permis de mettre en exergue quelques mots, comme démocratie. La Fédération française d’équitation est justement un exemple de démocratie, où ce sont les clubs qui votent ». Anne de Saint Marie, sa concurrente déchue, a d’ailleurs salué “l’ouverture du débat” tout en précisant qu’elle restera “vigilante”.

Manque d’honnêteté

Le président de la FFE a également fait un appel à tous les licenciés, votants ou non. « Revenez vers la fédération, vers nos activités, vers nos actions car le collectif équitation est fondamental pour l’image de notre sport mais aussi pour l’exercice de nos activités, » a-t-il assuré. Serge Lecomte a aussi mis en avant autre mot, “galvaudé” selon lui : « Il s’agit de transparence, mais elle a été totale, car nous avons pu parler de tout, a affirmé le président de la FFE. En revanche, j’ai un regret, car il a manqué un mot : honnêteté. Cette campagne n’a pas été honnête, et j’en suis fondamentalement déçu. A maintes reprises il y a eu des tricheries et des mensonges ».

Serge Lecomte, qui a critiqué la teneur de la campagne électorale, a donc aussi indiqué, entre les lignes, qu’il ne se représenterait pas à l’avenir. « Il va falloir s’employer pour que dans l’avenir, ce ne sera pas moi, les prochains candidats soient sur un rail d’honnêteté fondamental, a-t-il insisté. Dans cette campagne électorale on a débordé de la réalité et fait des promesses tout azimut. Ce n’est plus possible. Il faut être honnête. Il faut être juste et aller droit devant soi. C’est comme cela que j’ai conduit la fédération jusqu’à présent. C’est comme cela qu’elle fonctionne aujourd’hui. Et c’est comme que je poursuivrai ».

© SportBusiness.Club Avril 2021


Election à la présidence de la FFE
Résultats du second tour de scrutin

  • Serge Lecomte : 19 128 voix (55,38% des voix exprimées*)
  • Anne de Sainte Marie : 15 413 voix (44,62% des voix exprimées*)
  • Votes blancs ou nuls : 873

Résultats du premier tour: ici

(*) La Fédération française d’équitation précise que dans les statuts de l’instance les votes blancs sont pris en compte, pas les nuls. Les résultats officiels sont donc : Serge Lecomte 54,01%, Anne de Sainte Marie 43,52%, blanc 2,47%.