Sportfive renaît des cendres de Lagardère Sports

Un célèbre proverbe français dit que c’est dans les vieilles marmites que l’on prépare la meilleure soupe. C’est sans doute ce que se sont dit les nouveaux patrons de Lagardère Sports & Entertainment quand ils ont du choisir un futur nom pour leur agence : ce sera Sportfive ! Ce patronyme ils n’ont pas eu à le chercher très loin. Les dirigeants de la filiale européenne du fonds d’investissements américain HIG Capital (conseillé par la structure allemande basée à Hamburg), qui contrôle désormais 75% de l’agence, n’ont eu qu’à ouvrir le livre d’histoire de Lagardère Sports. Sportfive est en effet le nom de l’agence rachetée fin 2006 par Arnaud Lagardère pour fonder sa propre structure de sport business. A l’époque, le logo reprenait un “S” et un “5”, et Jean-Claude Darmon, “l’argentier du sport français” était dans le capital.

Une retour aux racines, donc, et une prise de tête évitée, car le nom Sportfive était resté propriété du groupe même si la dénomination a officiellement disparue des tablettes en 2015. Ce passé, les nouveaux patrons de l’enseigne, veulent en faire une force : « Ce jour marque une étape majeure pour notre agence, indique Stefan Felsing, CEO du nouveau Sportfive (avec un trait sous le “V” précise l’agence !). Une nouvelle organisation, un nouvel actionnaire et le retour d’une marque puissante : Sportfive . Cette marque ne parle pas seulement de notre riche passé, elle parle aussi de notre objectif: être la plus progressiste et respectée agence du secteur ».

Toutes les marques existantes, comme Lagardère Sports ou Lagardère Plus, disparaissent derrière le nom unique Sportfive (avec un trait sous le “V”). Lundi 25 mai, l’agence, dont le Groupe Lagardère contrôle encore 25%, avait déjà annoncé sa nouvelle organisation et direction. L’opérationnel a traversé le Rhin et le siège se situe désormais à Hambourg en Allemagne. Là aussi, c’est un retour aux sources car Sportfive avait été créée en partie avec la société allemande UFA Sport (RTL Group), à l’époque un géant des droits sportifs. D’ailleurs, beaucoup des nouveaux dirigeants, en grande partie allemands, de la nouvelle structure, possèdent une ligne Sportfive sur leur CV. Avec une telle ascendance, l’agence Sporfive Junior a l’avenir devant elle.

© SportBusiness.Club Mai 2020


Sportfive, une histoire créée par Jean-Claude Darmon

Petit historique rapide de Sportfive disparue en 2015 au profit de Lagardère Sports et qui revient donc aujourd’hui.

  • 22 mai 2001. UFA Sport (RTL Group), Sport+ (Canal+ Group) et Jean-Claude Darmon se rapprochent pour donner naissance Sportfive. L’ensemble gère les droits de plus de 320 clubs dans le monde, plus de 40 fédérations et ligues professionnelles et génère un chiffre d’affaires supérieur à 570 millions d’euros. Le siège est installé à Paris et le nouveau groupe est dirigé par Jean-Claude Darmon.
  • 18 décembre 2001. Naissance officielle de Sportfive lors d’une assemblée générale. Le capital est réparti entre RTL Group (46,41%), Canal+ (46,41%), Jean-Claude Darmon (4,97%) auxquels s’ajoutent 1,80% en autocontôle et 0,41% dans le public.
  • 17 septembre 2003. RTL Group et Canal+ envisagent de sortir de Sportfive qui “ne correspond plus aux stratégies des deux groupes.”
  • 19 mars 2004. RTL Group et Groupe Canal+cèdent leurs participations dans Sportfive au fonds d’investissements américain Advent International. Sportfive est valorisé 560 millions d’euros. Le nouvel actionnariat est : Advent 41%, Goldman Sachs 20,5%, CLT-UFA 25%, managers 13,5%.
  • 31 mai 2004. Jean-Claude Darmon quitte Sportfive. Philip Cordes sera nommé directeur général de Sportfive Group et Alain Krzentowksi directeur général de Sportfive SA. David Douillet devient conseiller auprès de la Direction Générale.
  • 19 novembre 2006. Le Groupe Lagardère rachète 100% de Sportfive à Advent International pour 865 millions d’euros.
  • 15 septembre 2015. Création de Lagardère Sports and Entertainment et disparition de la marque d’enseigne Sportfive.
  • 18 juin 2018. Largardère Sports and Entertainement perd le contrat de la Confédération asiatique de football.
  • 6 novembre 2019. Largardère Sports and Entertainement perd le contrat de la Confédération africaine de football.
  • 16 décembre 2019. Le Groupe Lagardère cède 75,1% de Lagardère Sports and Entertainment à la filiale européenne du fonds d’investissements américain HIG Capital. L’agence est valorisée 110 millions d’euros. Cette vente est finalisée le 22 avril 2020.
  • 28 mai 2019. Les nouveaux propriétaires de Lagardère Sports and Entertainment rebaptisent le groupe Sportfive.