La Solo Maître Coq, première de cordée

Organisations

C’est la voile qui inaugure le retour des compétitions sportives en France : la Solo Maître Coq, dont le départ sera donné jeudi 25 juin* aux Sables d’Olonnes (Vendée), sera la première épreuve sportive autorisée depuis la fin du confinement et la mise à l’arrêt complet du sport. « Nous sommes allés frapper à toutes les portes, je vous assure que cela a été un véritable parcours du combattant, et nous profitons d’un régime dérogatoire », confie Marc Chopin, l’organisateur et président de l’association Les Sables-d’Olonne Vendée Course Au Large.

« Nous organiserons seulement la course, explique Marc Chopin. Le parcours reste le même, mais à terre il n’y aura rien, pas de festivité ni de village. L’accès aux pontons et aux bateaux sera limité et les briefings avec les skippers se feront par vidéo-conférences. Ce sera un peu en catimini, mais il reste les médias et les réseaux sociaux pour couvrir la course ». Trente skippers et bateaux seront au départ, des monocoques Figaro Bénéteau, et l’épreuve se résumera à une grande boucle de 320 milles. Les courses côtières prévues en amont ont été annulées afin d’éviter d’attirer des grappes de spectateurs sur les côtes. En revanche, la sortie des bateaux du chenal des Sables, elle, ne sera pas interdite au public.

Tous les sponsors sont restés

L’organisateur table sur une perte d’environ 50 000 euros sur un budget de 130 000 euros. Mais il a sauvé son partenariat avec son sponsor titre : Maitre Coq. « Même dans ces conditions, ils sont contents, assure Marc Chopin. Ils ne pourront pas faire venir leurs salariés sur la course, mais ils prévoient une couverture et une animation en interne. Quant aux autres partenaires, on les tous gardé, ce qui est énorme compte-tenu du contexte »

L’épreuve devait initialement se disputer du 19 au 21 mars, mais a été annulée en raison de la crise sanitaire du coronavirus. A l’époque, Marc Chopin avait voulu marquer le coup en mettant en place, aux mêmes dates, une épreuve virtuelle : 21 500 candidats e-sports y avaient participé. Alberto Bona avait décroché la course des “vrais” skippers. Le navigateur italien vise le doublé dans la “vraie” épreuve.

(*) Départ de la “Grande Course” jeudi 25 juin à 13h00. Arrivée prévue samedi 27 juin.

© SportBusiness.Club Juin 2020

1 Rétrolien / Ping

  1. La Caisse d'Epargne se remet en mode activation | SportBusiness.Club

Les commentaires sont fermés.