Lancement d’un championnat de bateaux à moteur électrique

Organisations. Les UIM E1 World Electric Powerboat Series, le premier championnat du monde de bateaux à moteur électrique, a été dévoilé vendredi 15 septembre à Monaco. Cette nouvelle compétition, qui se déroulera sur mer et dans des lacs dès 2022, est née de la collaboration entre Alejandro Agag, fondateur de la Formule E, Rodi Basso, ancien directeur chez McLaren et Raffaele Chiulli, président de l’Union Internationale Motonautique (UIM).

Cette nouvelle classe de bateaux monotype sera entièrement alimentés par des systèmes de propulsion électrique Ces RaceBird intègrent la technologie hydroptère et seront capables d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 60 nœuds soit plus de 100 kilomètres à l’heure. Les bateaux sont développés par SeaBird Technologies, start-up basée au Royaume-Uni. Elle s’associera avec d’autres entreprises impliquées dans le nautisme

Conçus par Sophi Horne, les bateaux présenteront un design original et futuriste. Le concept sera d’ailleurs développé en partenariat avec Sail GP, le circuit mondial de voilier créé par Russell Coutts. Il apportera un soutien à la gestion événementielle et logistique. Le projet est de réunir jusqu’à 12 équipes. Chacune achètera deux bateaux : l’un basé en Europe et l’autre stocké sur un bateau utilisé comme “paddock flottant” pour les courses hors d’Europe.