Nike perd des pieds en Ligue 1

Equipementiers

Mi-septembre, Neymar officialisait sa signature chez Puma. La star brésilienne du Paris Saint-Germain quittait alors Nike qui l’équipait depuis 15 ans. La marque américaine faisait une croix sur sa principale figure de prou en Ligue 1. Une image symbolique qui reflète le recul de Nike dans le foot français selon le baromètre annuel de Footpack. Le site a scruté les crampons des 551 joueurs professionnels français. Résultats : si la marque au swoosh reste leader mais avec 44,3% de parts de marché, elle baisse de 4,9 points en une saison… et de 21 points depuis 2017/2018 ! Nike est désormais talonnée par Adidas qui, à contrario, gagne 2 points à 41,7%.

Puma, juste après, grignote aussi du terrain : sa part de marché est passée en une saison de moins de 10% à 12,5%. Toute star qu’il est, Neymar ne pèse que pour 0,2 point dans cette comptabilité. Par tranche d’âge, les positions divergent un peu. Ainsi, sur les joueurs français de moins de 21 ans, Adidas passe juste devant Nike avec respectivement 46,5% et 45,9% de parts de marché. Sur cette population, la marque aux trois bandes bandes gagne plus de 10 points en une saison. Nike reprend le leadership sur les 22 à 28 ans : 48,4% contre 38,1%. Et Adidas distance son concurrent sur les plus âgés, avec 45,1% de part de marché contre 31,9% pour Nike.

Footpack avoue avoir des difficultés pour expliquer la chute de Nike, mais avance des hypothèses : « On remarque par exemple, que les dates clés de l’évolution positive ou négative de Nike concorde avec les différentes stratégies de changement de gammes d’Adidas », observe le site. L’étude relève que 99,5% des joueurs de Ligue 1 sont chaussés par Nike, Adidas ou Puma. En fait, seuls huit footballeurs du championnat français n’utilisent pas l’une de ces trois marques. Des rebelles sans doute.

© SportBusiness.Club Octobre 2020


Adidas et Kappa se font les maillots

Changement de leader cette saison pour les maillots des clubs de Ligue 1. Après cinq ans dominés par Nike (de 2015 à 2018) puis Puma (de 2018 à 2020), ce sont maintenant Adidas et Kappa qui équipent le plus d’équipes : 4 chacune. Cette saison, quatre clubs de Ligue 1 inaugurent un nouvel équipementier : Brest et Bordeaux sont passés chez Adidas, Metz chez Kappa, et Nantes chez Macron. Au total, 9 équipementiers habillent les 20 équipes de Ligue 1 Uber Eats pour la saison 2020/2021.


Principaux résultats de l’étude Footpack

  • Les marques de chaussures des footballeurs français
    • Nike : 44,3% (vs 49,3% en 2019/2020)
    • Adidas : 41,7% (vs 39,8% en 2019/2020)
    • Puma : 12,5% (vs 9,9% en 2019/2020)
    • Kipsta : 0,7% (vs 0,2% en 2019/2020)
    • Under Armour : 0,4% (vs 0,2% en 2019/2020)
    • Mizuno : : 0,2%
    • New Balance : 0,2%
  • Evolution des parts de marché des équipementiers
    • 2013/2014 : Nike : 49% / Adidas : 40% / Puma : 11%
    • 2014/2015 : Nike : 52% / Adidas : 39% / Puma : 9%
    • 2015/2016 : Nike : 58% / Adidas : 38% / Puma : 4%
    • 2016/2017 : Nike : 64% / Adidas : 30% / Puma : 6%
    • 2017/2018 : Nike : 65% / Adidas : 28% / Puma : 7%
    • 2018/2019 : Nike : 55% / Adidas : 38% / Puma : 7%
    • 2019/2020 : Nike : 49% / Adidas : 40% / Puma : 10%
    • 2020/2021 : Nike : 44% / Adidas : 42% / Puma : 12%
  • Les équipementiers maillots des clubs français
    • Kappa : 4 clubs
      Monaco, Angers, Metz, Lorient.
    • Adidas : 4 clubs
      Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Brest.
    • Puma : 3 clubs
      Marseille, Rennes, Nîmes.
    • Macron : 3 clubs
      Nantes, Lens, Nice.
    • Nike : 2 clubs
      Paris, Montpellier.
    • Lotto : 1 club. Dijon
    • Le Coq Sportif : 1 club. Saint-Etienne.
    • Umbro : 1 club. Stade de Reims.
    • New Balance : 1 club : Lille.

Source : Etude Footpack “Équipements du championnat de France Ligue 1 Uber Eats. Saison 2020/2021”.