Oxy, l’indice développement durable adapté au sport

Fini de parler de dépenses. Un programme consacré développement durable et à l’environnement peut également être un investissement… et rapporter. Même dans le sport. C’est le projet de l’agence Oxygène Sport, créée en octobre 2020. Ces co-fondateurs, Laurent Marchal et Jérôme Lachaze, lancent l’indice Oxy, une plateforme permettant de valoriser concrètement les actions environnementales des événements sportifs. Comme pour le calcul d’un équivalent d’achat d’espaces publicitaires valorisant financièrement l’exposition média d’un sponsor ou d’un événement, cet indice estime concrètement l’impact des actions environnementales mises en place par les compétitions.

« Cette mesure d’impact, précise et personnalisée, est réalisée sur la base d’une étude composée de 70 critères couvrant les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance des détenteurs de droits, explique Laurent Marchal. Chaque justificatif, chaque donnée est récupérée, contrôlée et valorisée ». Sur cette base, est établi l’indice Oxy. Il s’agit d’une note sur 100 issue des différents critères retenus et affinée avec des coefficients de pondération.

De la création de valeur

« A partir de nos mesures, nous pouvons calculer un équivalent monétaire pour différents critères, poursuit le dirigeant. Nous chiffrons, par exemple, ce que représente le tri sélectif des déchets. Toutes ces données permettent à l’organisateur d’avoir une cartographie précise de ses engagements ». Ces résultats apportent surtout aux détenteurs de droits des arguments marketing forts auprès de leurs partenaires. « Ce sont les acteurs économiques les plus sensibles sur ce sujet, » assure Laurent Marchal qui affirme que cette démarche permettra de valoriser les contrats, de les pérenniser et, cerise sur le gâteau, de séduire de nouvelles marques.

Oxygène Sport ne souhaite pas garder cet indice à son seul profit. Les dirigeants de l’agence prône un accès libre à leurs travaux, comme peut l’être un logiciel “Open Source”. Le souhait est de généraliser ce baromètre, de l’améliorer en incluant des critères spécifiques à certains secteur, afin d’en faire une référence sur le marché. Une plateforme (indice-oxy.com) a été lancée pour réaliser un autodiagnostique gratuit. « Cet indice ouvre la voie à un nouveau modèle économique, commente Laurent Marchal. Il permet de créer de la valeur ». Une valeur qui sera forcément plus verte.

© SportBusiness.Club Mars 2021


MAIF premier à se lancer sur l’indice Oxy

Oxygène Sport pensait d’abord attirer des organisateurs ou des clubs. Finalement, le premier à sauter le pas est un sponsor : Maif. L’assureur est devenu le premier partenaire de la plateforme. Associée à huit fédérations sportives, la marque rassemble 33 000 associations. L’engagement de Maif va offrir à ses organisations partenaires la possibilité de réaliser leur indice Oxy, mais aussi d’être accompagnées par des experts en développement durable et en valorisation des engagements sociétaux. Maif en profitera aussi pour affiner ses engagements dans le sport. « Sensibiliser les acteurs du sport aux enjeux d’éco-responsabilité qui leur incombent est fondamental, mais il faut aussi leur apporter des moyens d’action, » indique Dominique Mahé, président de Maif, dans un communiqué.