« Sur le Tour, Tissot met en avant son expertise de mesure du temps »

Podcast. Sur le Tour de France, depuis 2016, le Maître du temps c’est Tissot. La marque de montres du groupe suisse Swatch, est partenaire de la Grande Boucle. Tissot est chargé du chronométrage, et surtout de la photo finish assurant le classement efficace et incontestable des coureurs sur la ligne d’arrivée.

Directeur général de Tissot depuis juin 2020, Sylvain Dolla explique que le Tour de France permet à sa marque de développer sa notoriété et mettre en avant son expertise d’horloger. Tissot bénéficie d’un contrat avec un double volet : le marketing, d’un côté, afin d’exploiter l’image du Tour de France, la technologie de chronométrage, de l’autre côté. Extraits.

Tissot a-t-il toujours besoin de notoriété ?

Sylvain Dolla : « On a toujours besoin de développer sa notoriété. S’associer avec le cyclisme, l’un des sports les plus populaires au monde, et au Tour de France, est important pour la marque car nous partageons des valeurs communes et ce partenariat nous permet de mettre en avant notre expertise de mesure du temps ».

Quelles sont les nouveautés techniques apportées par Tissot cette année ?

S.D. : « Il y a déjà une superbe montre, avec des petite notes jaunes discrètes et un vélo qui est rappelé au niveau du balourd de l’aiguille. Sinon, nous avons apporté de nouveaux transpondeurs pour les vélos, et il y en a deux par coureur. Nous avons également développé un nouveau software pour gérer la photo finish qui prend 10 000 images par seconde. Nous améliorons notre précision tous les ans. (…) Certains éléments techniques développés pour le cyclisme peuvent être utilisés dans d’autres disciplines sportives. (..) Cela passe par la société commune aux marques du groupe Swatch, Swiss Timing ».

© SportBusiness.Club Septembre 2020

Ecoutez le podcast de Sylvain Dolla